banner-ombre-top
banner-ombre-left
L'exploitation de calcaires marbriers de Krystal, lors d'une mission pour évaluer l'état et le potentiel des ressources algériennes (Algérie, 2006). © BRGM - Patrick Lebret

Géoressources : trois cartes, près de 4000 carrières, des matériaux aux usages méconnus

Communiqués de presse - 12.10.2016
Trois cartes permettent d'illustrer l'activité extractive des carrières françaises. La dernière est consacrée à l'industrie française des roches ornementales et de construction.

Dernier volet d'un véritable triptyque, une nouvelle carte de France sur le thème des ressources minérales est présentée à l'occasion du congrès de la SIM (Société de l'industrie minérale), qui se tient à Grenoble les 12, 13 et 14 octobre. Les deux précédentes éditions de ce congrès avaient vu respectivement la présentation de la carte des carrières de France, en 2014, qui localisait les 4000 carrières actives sur le territoire, puis la carte par finalité des minéraux industriels en France, en 2015, qui montre la répartition des 500 carrières en production dans ce domaine.

Cette dernière carte montre la répartition des plus de 500 carrières françaises de roches ornementales et de construction. À l'échelle 1/1 500 000, comme les deux autres cartes. Elle est téléchargeable sur le portail Minéralinfo (www.mineralinfo.fr), et commercialisée par les Editions du BRGM dans un format poster.

Plus de 500 carrières de roches ornementales et de construction sont réparties sur le territoire. © BRGM

Plus de 500 carrières de roches ornementales et de construction sont réparties sur le territoire. © BRGM

Les granulats : principale matière première du BTP

Les carrières de granulats représentent plus de 3000 exploitations actives. Les besoins en matériaux de construction pour le logement et les infrastructures représentent une consommation de 6 tonnes de granulats/an par habitant. En 2011, ils ont été couverts par la production de 379 millions de tonnes, provenant essentiellement en France de roches massives concassées (basaltes ou calcaires notamment). 6,6 % des granulats sont issus du recyclage, dont la part a doublé en 20 ans.

Minéraux industriels : 150 tonnes dans une maison, 150 kg dans une voiture

Les minéraux industriels sont des roches naturelles telles que les argiles, la silice, le kaolin, le quartz, le talc, le mica, le feldspath, l'andalousite et le sel. Entrant dans les procédés de fabrication ou dans la composition de produits de consommation courante en raison de leurs propriétés physiques et chimiques spécifiques, ces minéraux jouent un rôle indispensable dans de nombreux secteurs industriels. On les retrouve ainsi dans des domaines aussi variés que ceux des plastiques, papiers, peintures, céramiques, l'automobile, la cosmétique et la pharmacie, la métallurgie, l'agroalimentaire ou l'environnement. Une maison peut en contenir jusqu'à 150 tonnes, une voiture jusqu'à 150 kg.

Roches ornementales et de construction : un matériau du passé et du présent

La diversité de notre patrimoine géologique se reflète sur notre patrimoine bâti. L'industrie française des roches ornementales et de construction représente encore aujourd'hui une importante filière d'activité. D'un réseau de plus de 500 carrières sont extraits annuellement environ 550 000 m3 de blocs, il s'agit pour 98 % de pierres calcaires ou granitiques.

Pierres calcaires et grès sont majoritairement destinés au bâtiment, premier débouché des produits finis en pierre naturelle avec un chiffre d'affaire d'environ 150 millions d'euros. Le funéraire, qui représente 128 millions d'euros de chiffre d'affaire, consomme surtout des granits.

Deux techniques innovantes pour mieux recycler les bétons

Dans le cadre d'un projet ANR intitulé Cofrage, le BRGM a ouvert de nouvelles voies vers un recyclage intégral des bétons issus du BTP. L'efficacité de deux technologies innovantes de traitement des bétons avant concassage, sans dégradation des qualités des matériaux de base, a été testée avec succès : d'une part, la fragmentation électrohydraulique par l'application d'impulsions électriques de fortes tensions au travers des blocs de béton immergés dans l'eau, d'autre part, une technique d'endommagement basée sur l'utilisation de micro-ondes qui induisent un échauffement des phases minérales constitutives des bétons. En fonction de l'état d'endommagement, les blocs de bétons sont ensuite soumis à un concassage classique visant à libérer les granulats de la pâte de ciment durcie.

A PROPOS

La carte originale des carrières de roches ornementales et de construction est le fruit d'un important travail de collecte de données piloté par le BRGM (www.brgm.fr) en partenariat avec le Syndicat national des roches ornementales et de construction (SNROC - www.snroc.fr) et le Centre technique des matériaux naturels de construction (CTMNC - www.ctmnc.fr). Elle a également bénéficié du soutien du Ministère de l'environnement (www.developpement-durable.gouv.fr) et de la Société de l'industrie minérale (www.lasim.org).

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse

CONTACT PRESSE

Alice Chaumerat

+33 (0)2 38 64 48 47

+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34