banner-ombre-top
banner-ombre-left
Open-pit de la mine de Colquijirca (4250 m d'altitude) (Région de Pasco, Pérou, 2012). © BRGM - Johann Tuduri

Contrat pour un inventaire minier au Tchad

Communiqués de presse - 16.05.2014
Le BRGM et la République du Tchad signent un contrat pour la réalisation d'un inventaire minier.

SE le Président de la République du Tchad vient d'approuver un projet d'assistance technique qui vise à contribuer au développement économique et social du pays par la mise en valeur des ressources de son sous-sol.

La République du Tchad, dans sa politique de croissance économique et de développement durable, a défini comme un des axes prioritaires la stratégie de développement du secteur minier. En effet, le sous-sol du Tchad, dont la géologie et le patrimoine minéral sont encore en grande partie méconnus, constitue un potentiel important.

En ce sens, un programme d'identification et de valorisation de son patrimoine minéral a été entrepris depuis 2007. Une première étape fut la reconstitution d'un fonds documentaire permettant un accès optimisé à l'ensemble des travaux géologiques et de recherche minière menés jusqu'à ce jour. Cette étape fut accompagnée d'un inventaire des minéralisations connues concrétisé par l'actualisation de la carte géologique du pays au 1 / 1 500 000.

Le gouvernement tchadien exprime maintenant son désir de disposer de données géologiques fiables et de relancer les activités géologiques et minières dans le pays. Objectif: acquérir une bonne connaissance du soussol du territoire national et pouvoir, dans un proche avenir, proposer des cibles aux investisseurs privés ou institutionnels qui auront à en faire l'évaluation et le développement.

Une palette d'outils pour l'exploration minière

Le présent projet d'un montant total de 20,6 millions d'euros et d'une durée de 3,5 ans, concerne les régions du Wadi Fira et de l'Enedi dans l'Est du pays. Ce projet d'exploration minière, qui mobilisera un nombre important d'experts BRGM et d'homologues tchadiens, vise à identifier et reconnaitre des minéralisations susceptibles de faire l'objet d'une exploitation industrielle à court et moyen terme.

Carte géologique du Tchad

Carte géologique du Tchad au 1 / 1 500 000 précisant la zone concernée par l'étude. © BRGM

Les travaux comprennent :

  • une étude documentaire des archives existantes sur la zone,
  • l'interprétation des images satellites pour préparer des documents homogènes nécessaires aux reconnaissances de terrain (modèle numérique de terrain, interprétation structurale, interprétation géologique, synthèse par carte au 1 / 200 000,
  • une cartographie détaillée de surface,
  • la réalisation de levés de géophysique aéroportée sur la zone d'étude avec le traitement des données issues de ces levés et leur interprétation,
  • des prélèvements d'échantillons sur le drainage ou de sols pour une identification d'anomalies,
  • un échantillonnage sur affleurements, puits ou tranchées,
  • l'intégration des résultats et observations dans un système d'information géologique et minier,
  • la diffusion / promotion des résultats à destination d'opérateurs de l'industrie minière. Le but est d'offrir des cibles possibles à des investisseurs, privés ou publics qui solliciteront des permis et se chargeront du développement des gisements.

La formation est une composante forte du projet. Elle est principalement basée sur le compagnonnage au Tchad et présente aux diverses phases de la prospection minière (planification des travaux, organisation et réalisation des travaux de prospection, interprétation des images satellites et des résultats analytiques, système d'information...).

L'action du BRGM dans les domaines de l'exploration minière repose sur une histoire de plus de cinquante ans, et sur une réputation éprouvée de découvreur de gisements, plus particulièrement en Afrique où ses travaux font référence.

Le BRGM, dont le centre technique est situé à Orléans, a un effectif de 1 100 agents (dont 750 ingénieurs et techniciens) dont les activités couvrent pratiquement tous les domaines des Sciences de la Terre. Il a acquis une solide expérience dans l'organisation et la réalisation de travaux de collecte et d'interprétation de données géologiques, minières, géophysiques, géochimiques, de télédétection et environnementales, mais également dans l'appui logistique, technique et scientifique des grands projets à l'export.

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

CONTACT PRESSE

Alice Chaumerat

+33 (0)2 38 64 48 47

+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34