banner-ombre-top
banner-ombre-left
L'effondrement d'une cavité souterraine en zone urbaine, au niveau d'une maison (France). © BRGM

Cavités souterraines : prévenir les risques d’effondrement

Enjeux des géosciences - 09.10.2004
Au niveau national, les différents types de cavités souterraines et les désordres qu’elles sont susceptibles d’entraîner constituent un risque majeur. A ce titre, le BRGM met en place les outils nécessaires à la prévention du risque d’effondrement.

Aperçu de la fiche scientifique en version imprimée

Différents types de cavités souterraines

Notre sous-sol recèle un nombre incalculable de cavités souterraines naturelles ou liées aux activités humaines. Une fois abandonnées ou oubliées, ces cavités représentent un risque potentiel d’effondrement et donc de danger particulièrement en milieu urbain. En Lorraine, en Picardie, en Normandie ou dans le val de Loire, entre autres, les dangers de ces cavités sont désormais considérés comme majeurs.

L’inventaire national des cavités, la mise en place d’outils et d’un nouvel environnement juridique sont aujourd’hui les pièces maîtresses d’une politique de prévention des risques.

Maisons troglodytes taillées dans le tuffeau du Val de Loire, sapes de guerre dans la Somme, caves, souterrains ou tunnels : de tout temps l’homme a cherché à creuser et à se protéger dans des abris. Notre société moderne doit également beaucoup à l’utilisation de matériaux et minerais, extraits de carrières et de mines dont les galeries veinent le sous-sol de nombre de régions. Mais la nature, a elle-même, créé ses propres vides avec des cavités nées sous l’action de l’eau chargée en gaz carbonique qui dissout le calcaire ou la craie, mais également le gypse.

schéma recensant dans un bloc diagramme les différents types de cavités souterraines

Les principaux types de cavités souterraines :
   1. Niveau piézométrique (ou niveau de la nappe d’eau stouterraine)
   2. Réseau karstique
   3. Affaissement
   4. Effondrement
   5. Effondrement dans un puit d’accès
   6. "Bétoire" (exhaure de karst). 

Seules les cavités en pointillés sont d’origine anthropique. © BRGM

Au total, on estime à environ 500 000 le nombre de cavités souterraines sur tout le territoire national. Certaines sont totalement inoffensives alors que d’autres présentent un danger potentiel avec des risques d’affaissements, de fontis ou d’effondrements souvent spectaculaires et dangereux pour les vies comme pour les biens. Les affaissements apparus dans les bassins miniers de l’Est, en 1996, peu de temps après leur fermeture, nous rappellent que le danger est bien présent et qu’il engendre des coûts et des conséquences socio-économiques considérables.

POUR ALLER PLUS LOIN 

Télécharger la fiche scientifique sur la prévention des risques de cavités souterraines

CONTACT PRESSE

Alice Chaumerat

+33 (0)2 38 64 48 47

+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34