banner-ombre-top
banner-ombre-left
Les cascades du Sautadet creusées par la Cèze dans les calcaires coniaciens (La Roque-sur-Cèze, Gard, 2006). © BRGM - François Michel

Banque nationale des prélèvements quantitatifs en eau (BNPE)

Communiqués de presse - 27.01.2015
Les données et les informations sur les prélèvements quantitatifs en eau désormais disponibles sur le web.

Alimentation en eau potable, irrigation, industrie, énergie, loisirs, embouteillage, thermalisme, canaux et entretien de voiries… Alors que plusieurs dizaines de milliards de m3 d’eau sont prélevés chaque année en France métropolitaine pour répondre aux besoins des activités humaines, s’ouvre le 27 janvier 2015 la banque nationale des prélèvements quantitatifs en eau (BNPE) et son site de diffusion des données (www.bnpe.eaufrance.fr). Ce système d’information permet dès maintenant de suivre la réalité des prélèvements quantitatifs en eau et d’évaluer les pressions sur la ressource en eau en métropole et en outre-mer.

Quels sont les volumes prélevés ? Sur quel territoire ? Pour quels usages ? A quelle période ? La BNPE est désormais l’outil national qui répond à ces questions. Elle a pour objectif de montrer la réalité des prélèvements quantitatifs en eau, d’améliorer la connaissance opérationnelle et scientifique des ressources en eau et des pressions exercées sur celles-ci (eaux de surfaces continentales, eaux souterraines et eaux littorales) et enfin de partager les données. Ainsi, les informations disponibles dans la BNPE identifient les usages de l’eau, les périodes de prélèvement et enfin les données liées aux volumes prélevés. Initiée en 2010, la BNPE est née de la volonté de créer un outil unique pour remplacer les différents outils existants et ainsi favoriser l’accès aux données et mutualiser en un seul point les sources de données et les informations sur les prélèvements quantitatifs en eau.

L’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) a été mandaté par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie pour la mise en oeuvre de cet outil national. L’Onema copilote le projet avec l’Agence de l’eau Adour-Garonne. Le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) s’est vu confier le développement du système d’information du projet, l’initialisation des référentiels de la banque et la collecte des volumes prélevés auprès des Agences de l’eau. Le CERI (Centre d’études et de réalisations informatiques) a en charge le développement d’un outil répertoriant les dossiers techniques des installations, ouvrages, travaux et activités soumis à autorisation dans le domaine de l’eau qui viendra prochainement enrichir l’alimentation de la BNPE.

Une première étape de ce projet s’achève par l’ouverture du site web dédié (www.bnpe.eaufrance.fr). Ce site permet de consulter des données de synthèse, mais également des données brutes sur les prélèvements ainsi qu’une visualisation cartographique. Pour cette première version, seules les données de prélèvement acquises par les agences et offices de l’eau dans le cadre de la redevance "prélèvements sur la ressource en eau" sont diffusées. La BNPE servira à terme de référence partagée par les acteurs en charge des données relatives aux prélèvements.

CONTACTS PRESSE

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse

Accéder au site BNPE

CONTACT PRESSE

Alice Chaumerat

+33 (0)2 38 64 48 47

+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34