banner-ombre-top
banner-ombre-left
Inondation par submersion marine lors de la houle cyclonique OMAR du 16 octobre 2008 (St-Pierre, Martinique, 2008). © BRGM - Anne-Valérie Barras

SPICy : travailler sur un système de prévision des inondations liées aux cyclones tropicaux pour les Territoires d'Outre-Mer

30.09.2015
Le projet SPICy vise à développer les briques technologiques nécessaires à la mise en place d'un système de prévision des inondations marines et fluviales d'origine cyclonique pour les Territoires d'Outre-Mer.

SPICy est un projet de recherche co-financé par l’ANR dans le cadre de l’appel à projets 2014. Le partenariat est composé de 5 organismes publics ou privés : le BRGM (coordinateur), Armines-LGEI, BRLi, le LACy et la Direction Régionale de Météo-France Océan Indien.

Logo du projet Spicy

Contexte, enjeux et objectifs

L’objectif de SPICy est de développer les briques technologiques nécessaires à la mise en place d'un système de prévision des inondations marines et fluviales d'origine cyclonique pour les Territoires d'Outre-Mer.

La mise en place d'un tel système soulève différentes questions : quels sont les modèles physiques et les outils les plus adaptés au contexte particulier des Territoires d'Outre-Mer ? Quels développements sont pertinents étant données les incertitudes liées aux prévisions météorologiques ? Quel est le bon compromis entre résolution, précision et temps de calcul pour fournir les informations adéquates et utiles en un temps limité ? Quels sont les besoins concrets des gestionnaires et opérateurs de crise ? A quelle échelle ? Sous quelle forme ? Comment intégrer ces nouvelles informations dans le fonctionnement actuel régi par le plan ORSEC ?

Aussi, le projet propose une approche holistique permettant d'aborder différents challenges de la prévision cyclonique :

  • l’estimation des incertitudes grâce à la génération d’un ensemble de trajectoires possibles ;
  • l'amélioration de la prévision des précipitations par la modélisation météorologique à haute résolution avec prise en compte de l’orographie et assimilation de données ;
  • la mise en place d’outils permettant la fourniture d’informations et/ou de prévisions sur les risques d’inondation marine et fluviale, notamment en zone urbaine ;
  • l’analyse de la combinaison des inondations marines et fluviales ;
  • la gestion des temps de calcul et les techniques d’optimisation ;
  • la création d’interfaces utilisateurs, pour améliorer la pertinence des informations fournies aux gestionnaires de crise.

L'île de La Réunion, qui est régulièrement touchée par les cyclones tropicaux, a été choisie comme site pilote. Différentes échelles de travail seront abordées, de l'île aux sites locaux de Sainte-Suzanne, Saint-Paul et de la route du littoral RN1. 

Au-delà de l'élaboration d'un outil, SPICy intègre une réflexion sur les besoins concrets des gestionnaires locaux afin de mieux définir la nature et les processus de production des informations pertinentes et utiles en période de crise. L’adéquation des développements du projet avec les besoins des utilisateurs sera assurée par une forte implication des opérateurs en charge des risques et de la gestion opérationnelle des crises cycloniques par le biais d'un comité utilisateurs. A l'issu du projet, un démonstrateur sera réalisé et plusieurs exercices de crise permettront de tester la pertinence et l'applicabilité des différents développements du projet.

Applications et perspectives

Les développements du projet visent à compléter les informations mises à disposition des services de l’Etat lors des crises cycloniques dans le but de compléter les messages de vigilance (ajustement des niveaux de vigilance crues, communication sur les conditions de circulation, etc.), et de mieux anticiper la mise en oeuvre d’actions préventives (mise en sécurité des personnes et des biens, évacuation des zones exposées aux inondations, fermeture des axes de communication sensibles, etc.).

D'autre part, les résultats seront valorisés et diffusés à la communauté scientifique sous forme de communications orales (colloques) et écrites (revues scientifiques).

Certaines briques technologiques développées dans le projet seront destinées à être intégrées ultérieurement dans des services opérationnels comme le système de prévision du RSMC Météo-France La Réunion. Elles pourront également servir de base pour la mise en place d’un service opérationnel de prévision des inondations à la Réunion.

Inondation lors du cyclone Omar à Saint-Pierre, Martinique, 2008. © BRGM - Anne-Valérie Barras

Inondation lors du cyclone Omar à Saint-Pierre, Martinique, 2008. © BRGM - Anne-Valérie Barras

Houle cyclonique d’Omar, Le Carbet, Martinique, 2008. © BRGM - Anne-Valérie Barras

Houle cyclonique d’Omar, Le Carbet, Martinique, 2008. © BRGM - Anne-Valérie Barras

POUR ALLER PLUS LOIN

Visiter le site web du projet SPICy

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34