banner-ombre-top
banner-ombre-left
Conséquences du séisme de novembre 2007 en Martinique (Martinique, 2007). © BRGM - Samuel Auclair

Séismes historiques en France : une base de données communale des intensités potentiellement ressenties

22.02.2016
A la demande du ministère de l’Environnement, le BRGM a mis en place une base de données permettant de faire état de l’intensité potentielle des séismes historiques insuffisamment documentés. L’objectif de ce projet est que chaque commune du territoire français (métropole et outre-mer) soit informée sur les intensités des séismes vraisemblablement ressentis sur son territoire, même lorsque les sources historiques manquent.

L’information des citoyens vis-à-vis de leur exposition aux risques naturels est une mission importante des pouvoirs publics et constitue un droit inscrit dans le code de l’environnement. En vue de cette information préventive, il est en particulier important de mettre à disposition des données scientifiques accessibles sur l’exposition d’un territoire vis-à-vis du risque sismique, et notamment sur la sismicité historique.

Des séismes historiques insuffisamment documentés

Même si les séismes historiques survenus en France sont pour la plupart connus et référencés, leurs conséquences sont en général décrites dans les villes les plus importantes, les plus peuplées ou les plus symboliques du fait de la présence de monuments religieux ou administratifs. Ainsi, s’il est connu que des séismes ont fortement secoué la région de Clermont-Ferrand à la fin du 15ème siècle, seuls les dommages sur quelques édifices symboliques de la ville ou de certaines villes aux alentours sont documentés avec certitude et précision. Impossible de connaître de façon systématique avec les sources historiques les dommages dans les petites localités peu peuplées, ou plus généralement d’estimer la façon dont ces événements ont été ressentis par la population qui résidait alors dans la région.

Un algorithme mathématique pour reconstituer les effets potentiels des séismes

Grâce à un travail réalisé depuis 2012 par le BRGM à la demande du ministère de l’Environnement, il est désormais possible d’avoir une idée dont ces séismes ont été ressentis dans ces localités, ou plus exactement de la façon dont ils auraient été ressentis si elles étaient habitées comme c’est le cas aujourd’hui.

Une base de données reconstituant les effets potentiels des séismes a été constituée à partir des données historiques SisFrance. Pour chaque commune française (en France métropolitaine, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et à la Réunion), et pour chaque séisme historique suffisamment connu (au moins 3 observations quantifiées), une intensité est interpolée à l’aide d’un algorithme mathématique, afin d’estimer comment le séisme historique a dû être ressenti au niveau de la mairie de la commune.

Représentation cartographique de la base de données communale des intensités potentiellement ressenties.

Représentation cartographique de la base de données communale des intensités potentiellement ressenties.

Une interface cartographique pour visualiser les intensités par communes

La base de données est disponible dans les outils cartographiques des sites GéoRisques, InfoTerre et Plan Séisme (couche de donnnées "Sismicité - intensité interpolée maximale possiblement ressentie par communes").

Les intensités indiquées ne constituent pas des observations référencées des conséquences de séismes historiques, et sont fournies à titre indicatif pour que chaque citoyen puisse avoir connaissance des intensités qui auraient pu être relevées en un lieu donné.

 Méthodes d’interpolation manuelles et automatiques (krigeage) © BRGM

Méthodes d’interpolation manuelles et automatiques (krigeage). © BRGM

 Comparaison des cartes d’isoséistes établies manuellement et automatiquement   © BRGM

Comparaison des cartes d’isoséistes établies manuellement et automatiquement. © BRGM

 Exemple de carte automatique d’isoséistes pour le séisme du Bugey du 19/02/1822 © BRGM

Exemple de carte automatique d’isoséistes pour le séisme du Bugey du 19/02/1822. © BRGM

 Captures d’écran de l’outil cartographique pour la métropole et Mayotte © BRGM

Captures d’écran de l’outil cartographique pour la métropole et Mayotte. © BRGM

RAPPORTS PUBLICS

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus en visitant le portail InfoTerre du BRGM

Voir les données sur le site Géorisques

Voir les données sur le site Plan Séisme

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34