banner-ombre-top
banner-ombre-left
Les côteaux du vignoble sancerrois (Sancerre, Cher, France, 2003). © BRGM - Philippe Calcagno

RURECO : Institutions et stratégies pour la résilience des économies rurales dépendantes en eaux souterraines

14.05.2018
Le projet RURECO a pour objectif de développer et d’expérimenter avec les acteurs de nouveaux modèles de gestion quantitative afin de lutter contre la surexploitation des eaux souterraines.

Le projet européen RURECO a été lancé en février 2018 et doit se dérouler jusqu'en janvier 2020. Dans le cadre de ce projet, les chercheurs développent un cadre méthodologique basé sur la prospective participative qui accompagne les acteurs dans l’élaboration d’un projet de territoire ayant pour but de pérenniser les activités économiques des zones rurales dans un contexte de pénurie grandissante.

Vue d'un équipement d'irrigation dans un champ de maïs (États-Unis, 2012). © Charles Brutlag - Fotolia

Vue d'un équipement d'irrigation agricole (2012). © Charles Brutlag - Fotolia

Contexte

Les eaux souterraines jouent un rôle crucial pour l’approvisionnement en eau de l’agriculture et la sécurité alimentaire. 33% des prélèvements et la moitié de l'eau d'irrigation dans le monde se font à partir des eaux souterraines. Cette proportion augmentera certainement du fait du changement climatique. Les ressources sont cependant surexploitées, une situation qui devrait s'aggraver avec le changement climatique.

L'un des plus grands défis est de savoir comment faire converger la demande en eau agricole et ressources disponibles, notamment via une meilleure gouvernance de la ressource. En France, la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (2006) renforce une logique de gestion volumétrique et redéfinit la répartition de l’eau entre les usagers. Dans le secteur agricole, des associations d’usagers sont chargées de préparer un plan de répartition du volume alloué à l’agriculture.

Avec un contexte règlementaire devenu plus contraignant, les secteurs économiques cherchent à optimiser leur consommation et pérenniser leurs activités. Cependant les changements de pratique nécessaires pour mettre en adéquation demande en eau et ressource disponible peuvent être profonds sur certains territoires. Dans l’agriculture, cela peut demander par exemple une redéfinition des assolements, et ainsi des changements majeurs de la production agricole et des filières agro-alimentaires associées. Dans un souci d’efficience et d’efficacité, les politiques publiques s’orientent ainsi de plus en plus vers la préparation de "projets de territoire" qui visent à faire émerger une vision commune des ressources en eau mobilisables et des opportunités d’économies d’eau, ainsi qu’une transformation collective des systèmes agricoles et agro-alimentaires.

Objectifs du projet

Le projet a pour but de renforcer la capacité des acteurs ruraux à concevoir des réponses collectives contre la surexploitation des eaux souterraines, aussi bien dans la gestion de la ressource (partage de l’eau) que dans l’adaptation des pratiques agricoles. Le projet a les objectifs de recherche suivants:

  1. Faire un bilan des règles établies par les associations d’usagers (ex. organismes uniques de gestion collective) en zone rurale pour lutter contre la surexploitation des eaux souterraines.
  2. Identifier et caractériser les stratégies existantes pour développer une agriculture économe en eau et compétitive économiquement.
  3. Appliquer une méthodologie de prospective participative permettant la conception de stratégies par les association d’usagers d’eaux souterraines, à l’échelle de cas d’étude en France et à l’étranger.
  4. Promouvoir les échanges d’expérience entre acteurs et la diffusion des connaissances.

Impact

Le projet a pour objectif les résultats suivants :

  • Nouvelles compréhension sur les dynamiques entre agriculture et gestion quantitative des eaux souterraines.
  • Évaluation des formes de gouvernances pour une gestion efficace des ressources en eau souterraine.
  • Application de la prospective participative pour soutenir l’innovation au sein des associations d’usagers notamment agricoles.
  • Appui au secteur agricole pour augmenter leur performance environnementale (consommation d’eau d’irrigation) et l’adaptation au changement climatique.
  • Production d’exemples concrets, partage d’expérience et diffusion des connaissances.

Financement

Drapeau européen

Le projet RURECO est financé dans le cadre d’une bourse individuelle Marie Skłodowska-Curie du programme Horizon 2020 pour la recherche, le développement technologique et la démonstration dans le cadre de l'accord de subvention n°750553.

CONTACT

Josselin Rouillard
j.rouillard@brgm.fr

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur le projet RURECO

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34