banner-ombre-top
banner-ombre-left
Prélèvements d’eau pour analyses chimiques et isotopiques (Ain, 2008). © BRGM

Le référentiel hydrogéologique français BDLISA

31.05.2018
Le référentiel hydrogéologique BDLISA est un outil national qui permet de localiser les données relatives à l’eau souterraine. BDLISA vise à mettre à disposition, sur l’ensemble du territoire métropolitain et de l’outre-mer, une cartographie des entités hydrogéologiques.

La construction de la version 2 du référentiel hydrogéologique BDLISA (Base de Données des LImites des Systèmes Aquifères) à l’échelle du territoire national, départements métropolitains et d’outre-mer est arrivée à son terme début 2018.

Après la sortie de la version 1 en août 2015, le travail de consolidation basé sur le retour d’expérience des utilisateurs s’est poursuivi en 2016 et 2017. Au final, plus de 600 modifications (dans les attributs et/ou la géométrie) ont été apportées sur le jeu de données par rapport à la précédente version.

Des améliorations plus spécifiques ont également été menées et quelques nouveautés ont été apportées au jeu de données, parmi lesquelles :

  • la refonte de la couche thématique des zones karstiques pour, notamment, ne plus limiter les entités cartographiées aux seules parties affleurantes et mieux caractériser son contenu ;
  • la création d’une nouvelle couche thématique : les altérites meubles en domaine de socle, tirée de la compilation des cartographies existantes et des résultats de modélisation des altérites, en collaboration avec l'équipe Régolithes du BRGM ;
  • la légère simplification des contours de l’ensemble des entités hydrogéologiques, afin d’alléger la base de données, tout en restant cohérent pour un usage au 1/50000 ;
  • la cartographie des entités hydrogéologiques à Mayotte.

Carte des entités hydrogéologiques affleurantes du Référentiel hydrogéologique BDLISA version 2, classées selon leur nature. © BRGM

Carte des entités hydrogéologiques affleurantes du Référentiel hydrogéologique BDLISA version 2, classées selon leur nature. © BRGM

Les premiers travaux de la BDLISA ont débuté en 2006, après une phase de conceptualisation et de tests. Ils ont été menés région par région par les services régionaux du ministère chargé de l’écologie, les agences et offices de l’eau et les directions régionales du BRGM. Les collectivités territoriales, les organismes de recherche et les bureaux d’études y ont également participé. Le BRGM a été chargé de la construction du référentiel et de sa consolidation au niveau national, en application du Schéma National des Données sur l’Eau (SNDE).

Aujourd’hui, l’étape de construction du référentiel laisse place à des cycles itératifs de deux à trois ans à l’issue desquels les anomalies observées par les utilisateurs seront corrigées et les améliorations proposées grâce aux avancés scientifiques et techniques sur les connaissances du sous-sol seront intégrées.

A quoi sert le référentiel BDLISA ?

La BDLISA a pour objectif de mettre à disposition, sur l’ensemble du territoire métropolitain et de l’outre-mer, une cartographie des formations géologiques appelées "entités hydrogéologiques" et définies selon des règles communes. Celles-ci sont identifiées de manière unique et décrites du point de vue de leurs caractéristiques hydrogéologiques. Ces informations sont intégrées dans une base de données associée à un référentiel cartographique partagé, mis librement à disposition du public. Ainsi, tout utilisateur de la BDLISA peut visualiser, traiter et échanger facilement les informations attribuées à une ou plusieurs entités hydrogéologiques.

La BDLISA est un référentiel géographique qui propose un découpage du territoire national en entités hydrogéologiques (formations géologiques aquifères ou non). Une entité hydrogéologique est une partie de l’espace géologique :

  • délimitée à une certaine échelle géographique : le "niveau",
  • rattachée à un type de formation géologique : le "thème",
  • définie par ses potentialités aquifères : la "nature",
  • caractérisée par un type de porosité (qui permet de distinguer les principaux modes de circulation de l’eau) : le "milieu",
  • caractérisée par la présence ou non d'une nappe, qui peut être libre et/ou captive : l’"état".

La BDLISA est un référentiel qui :

  • participe à l’élaboration et à l’amélioration des jeux de données de référence du Système d’Information sur l’Eau (SIE) attendus dans le domaine des eaux souterraines :
    • le référentiel des masses d’eau souterraines, établi en application de la directive 2000/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2000,
    • le référentiel des sites de surveillance des eaux souterraines,
  • assure une cohérence de représentation cartographique des ressources en eau souterraine à l’échelle du territoire national,
  • intègre les informations associées aux entités hydrogéologiques (niveau, thème, nature, milieu, état),
  • facilite l'échange de ces données entre différents utilisateurs.

La BDLISA participe également à la production des connaissances nécessaires pour mettre en oeuvre les politiques nationales et communautaires sur les eaux souterraines et pour orienter leurs actions.

Où trouver le référentiel BDLISA ?

Un nouveau site internet est désormais disponible en ligne entièrement consacré à la BDLISA, avec comme objectifs une meilleure accessibilité et une centralisation de toutes les informations et explications sur la BDLISA. Ce site est accessible à l’adresse suivante : https://bdlisa.eaufrance.fr.

Conséquence de la création de ce nouveau site, la procédure de diffusion de la BDLISA a été revue. Les données considérées comme essentielles pour la construction de la BDLISA sont dans le jeu de données du "Référentiel BDLISA" (au sens SIE), téléchargeable sur le site du SANDRE. Une autre forme dite "opérationnelle" est également produite, contenant des données complémentaires mais également les données "Référentiel" remaniées de façon à proposer un ensemble de produits dérivés pertinents pour l’utilisateur. Cette base est disponible sur le site bdlisa.eaufrance.fr.

La BDLISA est proposée au format SHP (QGis, ArcGIS®), géodatabase (ArcGIS®), SQLite et Geopackage (OGC®). Le téléchargement du référentiel est accompagné d’une notice d’utilisation : la réutilisation du référentiel BDLISA est possible dans les libertés et les conditions prévues par la licence ouverte applicable aux informations publiques.

La BDLISA est également accessible à travers des services web cartographiques qui permettent de visualiser les entités hydrogéologiques sur un SIG ou sur une application web. Le détail de ces services est consultable sur le portail Eaufrance (rubrique "Les services de valorisation").

PARTENAIRES

Ces travaux ont bénéficié du soutien financier du ministère de la Transition écologique et solidaire, de l’Agence française pour la biodiversité, des agences de l’eau et du BRGM. Ils ont été établis selon une méthodologie nationale, conceptualisée par le Service d’administration nationale des données et référentiels sur l’eau (Sandre), qui assure également la diffusion du référentiel.

POUR ALLER PLUS LOIN

Accéder au site dédié au référentiel hydrogéologique français BDLISA

Accéder à la fiche catalogue SANDRE du référentiel hydrogéologique français BDLISA

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34