banner-ombre-top
banner-ombre-left
La source du Loiret, résurgence dans la parc floral de la Source, dont les eaux proviennent de pertes - les bîmes - au fond du lit de la Loire près de Jargeau, et ressortent après un parcours souterrain dans un réseau karstique (Parc Floral, La Source, Orléans, Loiret, 2007). © BRGM - François Michel

Parcours pédagogique "Hydrogéologie en Val de Loire"

10.08.2016
Dans le cadre du congrès de l’Association des Professeurs de Biologie et de Géologie (APBG), un parcours pédagogique sur le terrain a été organisé par le BRGM, le 17 juillet dernier, sur le thème de l’hydrogéologie en Val de Loire.

La visite pédagogique était assurée en partenariat avec l’université d’Orléans.

La visite de trois sites a ainsi permis d’illustrer dans le détail le fonctionnement hydrogéologique de la nappe du val d'Orléans avec : les pertes de la Loire à Jargeau, le site pilote du projet i-Fontis à Jargeau et la source du Loiret au parc floral d’Orléans.   

Source du Loiret, le Bouillon (Loiret) © BRGM

Source du Loiret, le Bouillon (Loiret). © BRGM

Contexte

Le congrès de l’APBG, Association des Professeurs de Biologie et de Géologie, s’est tenu à Orléans du dimanche 12 au samedi 18 juillet 2015.

L’APBG est une association pour la promotion et le développement de l’enseignement des sciences de la vie et de la Terre, forte de plus de 6 000 professeurs et ayant des liens privilégiés avec le monde de la recherche scientifique et les grands acteurs de l’éducation.

Ce congrès a permis à environ 180 enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre de trouver dans les sorties sur le terrain et dans les laboratoires, un potentiel d’informations permettant aux collégiens, lycéens et étudiants de mieux appréhender les sciences et leur formation vis-à-vis de l’environnement et du développement durable. Les répercussions pédagogiques et didactiques sont de première importance pour les enseignants de la région Centre-Val de Loire et les  professeurs de toute la France.

Objectifs

Le Congrès national de l’APBG a pour objectif de découvrir une région, notamment à travers ses aspects scientifiques et économiques.

Dans ce contexte, l’excursion "Hydrogéologie en Val de Loire" a eu lieu, le 17 juillet dernier, à l’issue des présentations et des visites au sein du BRGM.

Programme de la visite

L’excursion a permis de présenter le fonctionnement hydrogéologique de la nappe du val d'Orléans au travers de la visite de 3 sites :

  1. Pertes de la Loire à Jargeau : les premières pertes se situent au niveau de Châteauneuf-sur-Loire. L’existence dans le Val de ces pertes massives de débit de la Loire pouvant atteindre une quinzaine de m3/s, est le phénomène principal du système. Si la partie amont est caractérisée par la présence de pertes sur environ 20 km, la partie aval correspond à une zone d’exhaure, les résurgences du Loiret, dont la source dite « le Bouillon » (Parc floral), est la plus en amont et la mieux connue.
  2. Site pilote du projet i-Fontis : site expérimental d’observation d’un fontis. L’origine des fontis est liée à la présence de conduits naturels (conduits dits karstiques) formés par la dissolution des calcaires de Beauce qui constituent le substratum du Val sous une couverture peu épaisse d’alluvions : le soutirage de sédiments meubles des alluvions dans les conduits karstiques entraîne une perte de matière dans la couverture qui peut conduire à la déstabiliser jusqu’en surface et former un effondrement ou un "fontis". La visite du site à Jargeau a porté sur  un fontis actif identifié en pied de digue (levée de la Loire) qui a été instrumenté afin de mieux comprendre les processus physiques menant à son apparition.
  3. Source du Loiret, Parc floral : la source du Bouillon a été réactivée en 1672 suite à l’obstruction de la source de l’Abîme située 300 m à l’aval. Elle constitue l’exutoire majeur de la nappe du Val d’Orléans, et représente environ 20 % du débit total du Loiret. De nombreux traçages ont mis en évidence les relations entre la Loire et les sources du Loiret ; hypothèse qui avait été formulée dès le XVIIIe siècle. 

Partenaires

APBG
Université d’Orléans - Cetrahe

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34