banner-ombre-top
banner-ombre-left
Les cascades du Sautadet creusées par la Cèze dans les calcaires coniaciens (La Roque-sur-Cèze, Gard, 2006). © BRGM - François Michel

Outil d’évaluation de première approche des risques liés aux ICPE sur l’alimentation en eau potable de la Haute-Normandie

11.08.2016
Suite à de nombreuses pollutions d’origine industrielle constatées sur plusieurs des principaux captages d’alimentation en eau potable (AEP) de Normandie, la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), l’Agence de l'eau Seine-Normandie (AESN), l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le BRGM ont souhaité développer un outil qui permette d’anticiper et de mieux gérer ces problèmes. L’étude menée par le BRGM avait pour objectif d’identifier les sites industriels qui présentent une menace pour la qualité des eaux souterraines utilisées pour l’AEP. Une méthode d’analyse multicritères a été développée à cet effet pour déterminer la vulnérabilité de chaque captage AEP vis-à-vis des pollutions industrielles susceptibles de survenir dans leur zone d’appel. Elle a été appliquée dans un premier temps sur un bassin test : le secteur hydrographique de l’Arques en Seine-Maritime.

Ce projet a permis :

  • d’identifier les sites industriels (S3IC et BASOL) situés à l’intérieur des bassins versants de chaque captage AEP ;
  • d’identifier, grâce à la matrice activité/polluants, des familles de polluants associées à chaque site industriel (S3IC et BASOL) via leur code NAF ;
  • d’identifier les familles de polluants associées à chaque captage AEP (cumul des familles de polluants de chaque site industriel S3IC et BASOL présent dans le bassin versant d’un captage AEP) et ainsi de préconiser une liste de paramètres à suivre pour le contrôle sanitaire ;
  • d’établir des fiches de synthèse pour chaque captage AEP précisant :
    • la liste préconisée des paramètres d’origine industrielle à suivre dans le cadre de la surveillance sanitaire,
    • une note de vulnérabilité vis-à-vis des pollutions industrielles.
  • de fournir à la DREAL des éléments indispensables et un premier outil pour améliorer la surveillance des sites industriels susceptibles de pouvoir polluer un ou plusieurs captages destinés à la production d’eau pour la consommation humaine.

Exemple de fiche technique récapitulative par captage AEP

Exemple de fiche technique récapitulative par captage AEP

Contexte

Suite au constat de plusieurs pollutions d’origine industrielle identifiées sur quelques-uns des principaux captages AEP de l’ex Haute-Normandie, la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), l’Agence de l'eau Seine-Normandie (AESN) et l'Agence régionale de Santé (ARS) ont souhaité disposer d’une aide à la décision permettant de hiérarchiser les priorités suivant les risques que font peser certains sites industriels (Installations classées pour la protection de l'environnement -ICPE - et sites et sols pollués ou potentiellement pollués appelant une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif - base de données BASOL) sur l’alimentation en eau potable (AEP) de la région.

Objectifs

Les objectifs poursuivis sont :

  • d’identifier les captages AEP les plus vulnérables face à une pollution d’origine industrielle ;
  • de mieux orienter la surveillance des captages AEP (choix des paramètres à suivre) à partir des activités identifiées sur les sites industriels connus pour être présents dans la zone d’appel des forages AEP étudiés ;
  • de donner des orientations générales concernant la protection des captages vis-à-vis des pollutions d’origine industrielle et la préconisation d’éventuelles investigations à mener, tant au droit des captages AEP que des sites industriels.

Programme des travaux

Ce projet a été conçu en 6 phases :

  • PHASE 1 : Collecte et analyse des données existantes ;
  • PHASE 2 : Développement d’une méthode d’analyse multicritères visant à déterminer la vulnérabilité de chaque captage AEP vis-à-vis des pollutions industrielles et test de cette méthodologie sur le secteur hydrographique de l’Arques (validation des résultats par comparaison avec les captages pour lesquels des pollutions d'origine industrielles sont connues) ;
  • PHASE 3 : Application de la méthode d’analyse développée en phase 2, sur l’ensemble de la région Haute-Normandie ;
  • PHASE 4 : Détermination des risques liés à la nature des polluants potentiels des sites industriels (pour les AEP les plus "sensibles" ou "à risques") et préconisation d’éventuelles investigations à mener ;
  • PHASE 5 : Pérennisation de la méthodologie.

Une première convention a été passée entre la DREAL, l’AESN et le BRGM pour la réalisation des phases 1 et 2.

Dans un premier temps, les données nécessaires ont été collectées auprès des partenaires de l'étude.

Dans un second temps, une méthode d'analyse multicritères a été développée. Elle comprend les étapes suivantes :

  • Étape 1 : délimitation du bassin versant (BV) de chaque captage AEP du secteur de l’Arques par l'utilisation des outils d'Arcgis© pour tracer des bassins versants de manière automatique ;
  • Étape 2 : identification des sites industriels (S3IC et BASOL) pouvant influencer la qualité des eaux souterraines de chaque captage AEP du secteur de l’Arques ;
  • Étape 3 : grâce à la matrice activité/polluants, identification des familles de polluants associées à chaque site industriel (S3IC et BASOL) via leur code NAF 1996 ;
  • Étape 4 : identification des familles de polluants associées à chaque captage AEP (cumuls des familles de polluants de chaque site industriel S3IC et BASOL présent dans le BV d’un captage AEP) et indication des paramètres "Mobilité" et "Toxicité" de ces familles de polluants ;
  • Étape 5 : établissement des critères pour l’analyse multicritères ; deux critères sont retenus, à savoir le transfert vertical et horizontal des polluants dans la nappe phréatique ;
  • Étape 6 : calcul d’une note unitaire par couple AEP/Industriel ;
  • Étape 7 : calcul d’une note totale par AEP et hiérarchisation des captages AEP vis-à-vis des pollutions industrielles grâce aux notes par AEP ;
  • Étape 8 : réalisation de fiches de synthèse par captage AEP.

Résultats obtenus

Les fiches de synthèse par captage AEP présentent l'ensemble des résultats obtenus dans cette étude. Ces fiches permettent, pour la première fois à l'échelle d'un bassin hydrographique en Haute-Normandie, d'avoir une visualisation des pressions industrielles potentielles vis-à-vis d'un captage d'alimentation en eau potable.
Il est à noter que les résultats obtenus lors de cette étude (secteur pilote de l’Arques) seront actualisés et définitivement validés lors de la phase 3.

Partenaires

Agence de l’eau Seine-Normandie
DREAL Haute-Normandie

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34