banner-ombre-top
banner-ombre-left
La Pointe Lézarde, un site d'exploitation de la géothermie très prometteur, au Nord de la baie de Bouillante (Guadeloupe, 2002). © BRGM - Bernard Sanjuan

Organisation d’un atelier "EUCC" pour une gestion durable et cohérente des zones littorales guadeloupéennes face au changement climatique

24.09.2018
Afin de répondre aux pressions anthropiques grandissantes exercées sur le littoral guadeloupéen et à l'augmentation des risques liés à l'érosion côtière et à la submersion marine face au changement climatique, il est devenu nécessaire de mettre en place une gestion durable et cohérente des zones littorales.

Le BRGM Guadeloupe, en partenariat avec l’ADEME, l’Agence des 50 pas Géométriques de Guadeloupe et l’EUCC-France, branche française de l'ONG européenne "Coastal and Marine (EUCC)", a organisé dans ce but un atelier d’échanges et de partage des connaissances scientifique et technique, les 9, 10 et 11 mai 2017 intitulé "De l’observation scientifique à la gouvernance : comment évoluer vers une approche intégrée en contexte de changement climatique ?".

L’objectif de cet atelier était de réunir l’ensemble des acteurs guadeloupéens du littoral : scientifiques, experts, élus, gestionnaires, entreprises, praticiens et usagers,... autour de problématiques "symboliques" du littoral pour pouvoir informer, échanger et partager sur des expériences, des solutions, des approches novatrices et des collaborations. Le partage d’expériences variées et les visites de terrain réalisées durant cet atelier de trois jours ont favorisé les questionnements que soulèvent les pratiques actuelles de prise en charge des vulnérabilités littorales au regard des enjeux présents et futurs.

Interventions de Stéphanie Schandené, Alain Chauchoy et Marc Gayot de l’ONF sur les enclos de régénération installés depuis 2008 sur la plage de Cluny (Ste Rose) dans l’objectif de restaurer le couvert végétal. © BRGM

Interventions de Stéphanie Schandené, Alain Chauchoy et Marc Gayot de l’ONF sur les enclos de régénération installés depuis 2008 sur la plage de Cluny (Ste Rose) dans l’objectif de restaurer le couvert végétal. © BRGM

Contexte

Le 31ème atelier de terrain EUCC-France, le 4ème réalisé en Outre-mer, a été organisé par la Direction régionale Guadeloupe du BRGM, en partenariat avec l’ADEME Guadeloupe et l’Agence des 50 pas Géométriques de Guadeloupe.

La densité des activités résidentielles, économiques et touristiques sur le pourtour littoral de la Guadeloupe, associée à la faible altitude par rapport au niveau marin et à l’occurrence d’aléas naturels particulièrement forts (cyclones et tsunamis notamment) induisent de fortes vulnérabilités des zones côtières, à différentes échelles de temps et d'espace.

La mise en place d’une gestion durable et cohérente du littoral guadeloupéen est ainsi devenue nécessaire afin de répondre aux pressions anthropiques grandissantes exercées sur le ces zones littorales et à l'augmentation des risques liés à l'érosion côtière face au changement climatique.

Objectifs

L’objectif de cet atelier est de réunir l’ensemble des acteurs guadeloupéens du littoral : scientifiques, experts, élus, gestionnaires, entreprises, praticiens et usagers, … autour de problématiques « symboliques » du littoral afin de pouvoir informer, échanger et partager autour d‘expériences, de solutions, d‘approches novatrices et de collaborations.

Le partage d’expériences diverses et les visites de terrain organisées durant cet atelier ont favorisé les uestionnement autour des pratiques actuelles de prise en charge des vulnérabilités littorales au regard des enjeux présents et à venir.

Les principaux axes abordés au cours de cet atelier intitulé « De l'observation scientifique à la gouvernance : comment évoluer vers une approche intégrée en contexte de changement climatique ? » sont :

  • L’observation de l’évolution du littoral en lien avec le changement climatique ;
  • Les impacts environnementaux (sargasses, corail, mangroves, tortues …) actuels et attendus ;
  • La gestion intégrée, raisonnée et durable du littoral notamment en termes de foncier et de gouvernance.

Déroulement de l’atelier

Cet atelier s’est déroulé sur trois jours, du 09 au 11 mai 2017.

Les deux premières journées (préparées par la rédaction d’un livret-guide) ont été consacrées à l’observation du terrain sous la conduite de responsables et de scientifiques locaux et de scientifiques appartenant au réseau d’EUCC-France.

La dernière journée a permis de dresser une synthèse et un bilan des deux journées de terrain de l’atelier et d’animer un débat entre tous les participants sur les problématiques abordées au cours de l’atelier.

Elle a également été l’occasion de présenter :

  1. les premiers résultats du projet de Réseau de suivi du trait de côte, initié en 2016 par le BRGM, la DEAL et la Région Guadeloupe et échanger sur les collaborations techniques et scientifiques pour la pérennisation sur le long terme de ce projet ;
  2. le projet GesPaR50, qui a pour objectif de définir une stratégie de Gestion Partagée des zones à Risques sur la bande des 50 pas Géométriques, mené par l’agence des 50 pas Géométriques et les universités des Antilles et d’Aix-Marseille et financé par la Fondation de France dans le cadre de l’appel à projet « Quels littoraux pour demain ».

Résultats obtenus

Ce 31ème atelier EUCC-France a réuni plus de 90 participants et s’est déroulé en présence de nombreuses personnalités représentatives des institutions, collectivités et organismes guadeloupéens mais également provenant de la Martinique, de la Guyane et de la métropole.

Cet atelier organisé par la Direction régionale Guadeloupe du BRGM, avec ses partenaires, a notamment bénéficié de la participation et des interventions des représentants des communes de Deshaies, Sainte-Anne et Petit-Bourg, de la Communauté d'agglomération Nord-Basse-Terre, de la Région Guadeloupe, de la DEAL de Guadeloupe, de  l'ONF, du Grand Port Maritime de Guadeloupe-Port Caraïbes, du Parc national de Guadeloupe, de l'université des Antilles, de l'université d'Aix-Marseille, du Conservatoire du Littoral, de Météo-France, de l'ANEL, de Créocéan et bien évidemment de l’ADEME, de l'Agence des 50 pas Géométriques de Guadeloupe, de l’EUCC et du BRGM (Directions régionales de Guadeloupe, de Nouvelle-Aquitaine, de Martinique et de Guyane et Centre scientifique et technique d’Orléans).

 J. Roch (Directeur Régional ADEME), Y. De La Torre (Directeur Régional BRGM), M. Roch-Bergopsom (Directrice de l’Agence des 50 Pas Géométriques), C. Pelage (vice-président du Conseil Régional de Guadeloupe en charge de l’aménagement du territoire) et Y. Battiau-Queney, présidente d'EUCC-France. © BRGM

Synthèse de l’atelier et moments d’échanges en salle. De Gauche à droite : J. Roch (Directeur Régional ADEME), Y. De La Torre (Directeur Régional BRGM), M. Roch-Bergopsom (Directrice de l’Agence des 50 Pas Géométriques), C. Pelage (vice-président du Conseil Régional de Guadeloupe en charge de l’aménagement du territoire) et Y. Battiau-Queney, présidente d'EUCC-France. © BRGM

Cet atelier a été l’occasion de :

  • promouvoir une gestion intégrée des espaces côtiers en rapprochant élus, scientifiques, experts, gestionnaires, praticiens et représentants de la société civile ;
  • encourager et valoriser les recherches scientifiques dans le domaine littoral et marin et montrer les effets à long terme (bénéfiques ou nuisibles) des interventions et activités humaines ;
  • faciliter les échanges et les transferts d’expérience dans le domaine de la gestion intégrée des espaces côtiers, à la fois au niveau national et international ;
  • promouvoir les bonnes pratiques de gestion durable des espaces littoraux, compatible avec la protection des ressources naturelles et proposer aux décideurs et acteurs locaux des stratégies pertinentes et durables.

Les différentes présentations, la teneur des échanges, les bonnes pratiques de gestion durable des espaces littoraux ont été synthétisés dans le compte-rendu de l’atelier.

Interventions de Mme Jeanny Marc, maire de la commune de Deshaies et de M. Ywenn De La Torre, directeur régional BRGM Guadeloupe, sur les problématiques d'érosion de la plage de la Perle. © BRGM

Interventions de Mme Jeanny Marc, maire de la commune de Deshaies et de M. Ywenn De La Torre, directeur régional BRGM Guadeloupe, sur les problématiques d'érosion de la plage de la Perle. © BRGM

Partenaires

Direction régionale Guadeloupe de l’ADEME, Agence des 50 pas Géométriques de Guadeloupe et l’EUCC : le Réseau Européen des Littoraux

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34