banner-ombre-top
banner-ombre-left
Le massif de l'Esterel est un édifice volcanique daté du Permien (Environs d'Agay, Var, 2005). © BRGM - Nicolas Charles

Modélisation de la submersion marine sur la plaine du Ceinturon (Hyères les Palmiers)

24.07.2015
Le BRGM, en partenariat avec la Ville d’Hyères les Palmiers, a évalué l’exposition au risque de submersion marine de la zone littorale de la plaine du Ceinturon. Pour cela, un modèle numérique permettant la simulation des processus de submersion marine à haute-résolution (2 m) a été développé. Il prend en compte la diversité des phénomènes susceptibles d’interagir lors d’un évènement de tempête marine et aboutit à la simulation réaliste d’une inondation des zones basses côtières (débordement, franchissement, crue du Gapeau).

Ce travail s’appuie sur une analyse de probabilités conjointes pour la définition des scénarii de modélisation. Ces simulations apportent ainsi des éléments de connaissance et une cartographie des zones potentiellement soumises à des phénomènes de submersion marine, d’aujourd’hui jusqu’à 2100, en prenant en compte l’élévation de la mer due au changement climatique.

Modèle Numérique d’Elévation (MNE) du quartier de l’Ayguade (Hyères les Palmiers), avec prise en compte du bâti. Ce MNE est construit à partir des données Litto3D ®, complétées par des relevés topographiques locaux. © BRGM

Modèle Numérique d’Elévation (MNE) du quartier de l’Ayguade (Hyères les Palmiers), avec prise en compte du bâti. Ce MNE est construit à partir des données Litto3D ®, complétées par des relevés topographiques locaux. © BRGM

Contexte 

Dans le cadre de la Stratégie Nationale de Gestion Intégrée du Trait de Côte, le Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie (MEDDE) a lancé, en 2012, auprès des collectivités locales, un appel à projets "Expérimentation de la relocalisation des activités et des biens : recomposition spatiale des territoires menacés par les risques littoraux". 

Le projet porté par la ville d’Hyères les Palmiers sur le site de la plaine du Ceinturon a été retenu. Il concerne les réflexions relatives à une éventuelle relocalisation de la route littorale, qui longe le rivage depuis le Port Saint-Pierre jusqu’à l’embouchure du Gapeau et à la recomposition spatiale du territoire. La modélisation numérique de la submersion marine développée par le BRGM a pour objectif de fournir des outils de réflexion et d’anticipation aux démarches engagées par la ville d’Hyères.

Objectif

Les objectifs sont de produire des cartographies des zones exposées à l’aléa submersion marine et des éléments de connaissance utiles à une analyse coûts/bénéfices (ACB) pour différents scénarios d’aménagement de la zone littorale. L’aléa submersion marine est ainsi évalué sur le territoire pour plusieurs scénarii, définis en fonction de la période de retour (TR) des évènements et de l’échéance temporelle de réflexion (TR 30 ans à 2030 ; TR 30 ans à 2100 ; TR 50 ans à 2100 ; TR 100 ans à 2100).

 le littoral de la plaine du Ceinturon (commune de Hyères les Palmiers).

Périmètre d’étude : le littoral de la plaine du Ceinturon (commune de Hyères les Palmiers).

Programme des travaux

Les périodes de retour ont été déterminées par analyse multi-variée et calcul de probabilités conjointes des différents paramètres de forçages : vagues, niveau marin et niveau du fleuve Gapeau. 

L’élévation du niveau de la mer liée au changement climatique, pour les échéances 2030 et 2100, a été fixée conformément aux recommandations du MEDDE pour l’établissement des Plans de Prévention des Risques Littoraux (PPRL). 

Le modèle implémenté (SWAN pour la propagation des vagues, SWASH pour la propagation de la submersion à terre) rend compte des processus hydrodynamiques à haute-résolution (de 1 à 5 m) en intégrant la rugosité des surfaces terrestres sur les vitesses d’écoulement et la topographie du bâti. Il a été validé sur un évènement de tempête de décembre 2008, qui constitue le seul évènement de submersion marine à la fois connu sur ce littoral et suffisamment récent pour être bien renseigné en termes de conditions hydrodynamiques et de dégâts associés.

Résultats obtenus

Les quatre scénarios simulés font l’objet de rendus cartographiques des hauteurs d’eau maximales. Les différents scénarios simulés mettent en évidence la vulnérabilité des zones urbanisées littorales le long de la plaine du Ceinturon.

Les modélisations confirment des éléments de connaissance des processus de submersion marine potentiels sur ce territoire, comme le rôle des lônes (bras de fleuves qui restent en retrait du lit principal, alimentées en eau par infiltration depuis la nappe alluviale ou directement par le fleuve en période de crue) sur la propagation des eaux sur la zone arrière-littorale, les rôles relatifs des processus de franchissement et de débordement dans la submersion totale et le rôle des ouvrages. 

Les résultats apportent enfin des éléments nouveaux utiles aux réflexions ultérieures de la commune. Ainsi, ils montrent que les terrains au droit de l’aéroport, en arrière de la route littorale entre le port Saint-Pierre et l’Ayguade, ne sont pas inondés de manière conséquente par submersion marine pour des échéances proches (2030) et à plus long terme (2100), même dans le cas d’un scénario avec un évènement de période de retour 100 ans. 

Les simulations sont réalisées avec l’hypothèse d’une situation topographique future du cordon littoral identique à la situation actuelle, définie en fonction des données disponibles (MNT Litto3D). La prise en compte des ouvrages fait l’objet d’hypothèses pour les simulations (maintien ou ruine généralisée). 

Le modèle développé dans le cadre de ce projet est opérationnel et peut donc être employé pour tester les conséquences de diverses options d’aménagement du territoire ou d’autres scénarios de tempête.

Simulation de validation sur l’évènement réel de décembre 2008 sur le quartier de l’Ayguade. © BRGM

Partenaires

Commune d’Hyères les Palmiers

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34