banner-ombre-top
banner-ombre-left
Vue des roches colorées du Lost Canyon dans le Zion National Park (Utah, Etats-Unis). © Joe Cornish/Digital Vision/Getty Images

Inventaire du patrimoine géologique de Saint-Pierre et Miquelon

27.08.2018
C’est dans le cadre de l’Inventaire National du Patrimoine Géologique, lancé en 2007, que le Ministère en charge de l’Environnement a confié au BRGM la réalisation de l’inventaire des sites géologiques remarquables du territoire de Saint-Pierre et Miquelon.

Cette étude, prévue pour se dérouler en deux phases successives, s’est en premier lieu appuyée sur les données bibliographiques existantes, notamment sur la carte géologique de l’archipel et sur le guide des Curiosités géologiques de Saint-Pierre-et Miquelon. Une mission de reconnaissance sur le terrain a ensuite été effectuée au cours de l’été 2017 avec l’appui de DR ConsulT. Il a ainsi été possible de recenser une trentaine de sites potentiellement intéressants et de retenir, in fine, vingt d’entre eux au titre de l’inventaire du patrimoine géologique. L’intérêt pédagogique de ces sites patrimoniaux a fait l’objet d’une première évaluation et leurs principales caractéristiques, tant physiques que géologiques, ont été identifiées. Les données ainsi recueillies seront saisies au cours de la deuxième phase de travail, en 2018, dans la base de données i-géotope, dédiée au patrimoine géologique.

 le modelé glaciaire entre l’étang Frecker et l’étang du Cap au Diable sur l’île de Saint-Pierre. © BRGM - P. Graviou

Exemple de site géologique remarquable retenu pour l’inventaire : le modelé glaciaire entre l’étang Frecker et l’étang du Cap au Diable sur l’île de Saint-Pierre. © BRGM - P. Graviou

Contexte

Officiellement lancé en 2007 par le Ministère en charge de l’Environnement, l’Inventaire National du Patrimoine Géologique (INPG) est réalisé en région, sous la responsabilité des services déconcentrés de l’État français (DREAL, DEAL, etc.), puis validé scientifiquement par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN). A Saint-Pierre et Miquelon, c’est la Direction Territoriale de l’Alimentation et de la Mer (DTAM) qui a la charge de cet inventaire dont la réalisation a été confiée au BRGM et au bureau d’études DR ConsulT.

Situé au sud-est de Terre-Neuve, l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon présente une surface de 242 km2. Il est constitué de trois îles principales – Saint-Pierre, Miquelon et Langlade – dont l’histoire géologique commence au Protérozoïque supérieur, il y a environ 800 millions d’années. Il s’agit par conséquent d’un espace particulièrement riche sur le plan géologique.

Objectifs

L’objectif de l’inventaire des sites géologiques remarquables de l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon consiste à établir un état des lieux en matière de patrimoine géologique, sur le modèle de celui déjà réalisé, ou en cours, dans les différentes régions françaises de la métropole et de l’Outre-mer.

Programme des travaux

L’étude concerne l’intégralité de l’archipel et se déroule selon sept tâches dont les quatre premières ont été réalisées en 2017 :

  1. recensement des sites et objets géologiques de l’archipel par l’analyse des principales données bibliographiques disponibles, notamment la toute nouvelle carte géologique et le guide des Curiosités géologiques de Saint-Pierre-et Miquelon ;
  2. examen des différents sites potentiellement intéressants et collecte des informations nécessaires concernant chacun de ces sites ;
  3. sélection des vingt sites remarquables constitutifs de l’inventaire du patrimoine géologique ;
  4. mise en forme des données recueillies dans une démarche didactique et pédagogique de valorisation des sites patrimoniaux ;
  5. notation et hiérarchisation des sites de l’inventaire selon les critères nationaux actuellement en vigueur ;
  6. saisie de l’ensemble des données dans la base nationale i-géotope dédiée au patrimoine géologique ;
  7. soumission de l’inventaire ainsi établi au Conseil Scientifique Territorial du Patrimoine Naturel (CSTPN) de Saint-Pierre et Miquelon pour validation régionale, puis au MNHN pour validation nationale.

Résultats obtenus

Les travaux réalisés en 2017 ont permis de mettre en évidence l’existence d’une trentaine de sites géologiques majeurs sur le territoire de Saint-Pierre et Miquelon, parmi lesquels vingt sites ont été retenus au titre du patrimoine géologique.

Cet inventaire peut, à terme, servir de base à la mise en œuvre d’actions de porter à connaissance vers tous les types de public et de valorisation du patrimoine naturel, par exemple en inspirant la création de produits culturels variés et de supports pédagogiques : cartes, posters, dépliants, plaquettes, panneaux didactiques, bornes de consultation, etc.

Il constitue également un préalable à la mise en œuvre de mesures de protection du patrimoine naturel, puisqu’il peut permettre aux différents acteurs de l’aménagement du territoire de prendre des mesures de protection adaptées à chaque site.

Partenaires

  • DR Consult
  • Direction Territoriale de l’Alimentation et de la Mer de Saint-Pierre et Miquelon
BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34