banner-ombre-top
banner-ombre-left
OneGeology-Europe : la carte géologique de l'Europe accessible à tous (2010). © OneGeology

INSIDE, incubateur de solutions pour le SI Eau

10.09.2015
Avec la création du pôle INSIDE est née la première structure de R&D sur l’interopérabilité des systèmes d’information distribués sur l’eau. Il s’agit d’une mise en commun de moyens et d’équipes pour étudier et optimiser les différents SI du domaine, en lien avec les enjeux environnementaux. À la clé, une vision globale et surtout un appui technologique pour un secteur aujourd’hui très réparti sur le territoire, avec des retombées possibles dans d’autres secteurs.

L'eau : un domaine par  nature géographiquement "éclaté" avec six agences de l’eau, plusieurs établissements nationaux, les pouvoirs déconcentrés de l’État, ainsi que  des sphères privée et associative très actives… Résultat : une certaine hétérogénéité des SI, des technologies, des données et du traitement de l’information, qui rend plus délicate toute compréhension ou prise de décision.

Or, dans le domaine de  l’environnement,  la veille,  la recherche et l’innovation  autour des  IT sont essentielles. De plus,  vu la spatialisation et la temporalité des données, les approches sont souvent complexes, et la forte dispersion des acteurs et des banques oblige  à croiser les informations et à les agréger…

Il fallait un outil souple, organisé en réseau et en équipes projets pour fédérer ce qui est un domaine tout à fait stratégique, dans le contexte de changement climatique et de pressions engendrées sur les ressources en eau. Cet outil,c’est le pôle INSIDE. Le BRGM et l’ONEMA (Office national de l’eau et des milieux aquatiques) se sont associés pour créer un véritable pôle  de recherche, de développement et d’innovation conjoint, dans le domaine de l’interopérabilité des systèmes d’information distribués sur l’eau.

Développement de systèmes d’information interopérables

INSIDE, c’est d’abord une démarche novatrice sur  l’interopérabilité, qui  s’appuie sur  des  cas concrets et les problématiques du Système d’information sur l’eau (SIE) actuel, un ensemble d’outils nationaux et de bassins au fonctionnement partenarial et fortement réparti comme dit  plus haut. Ce système d’information est  au  service d’une gestion de l’eau pilotée par la connaissance et sert à évaluer et orienter les politiques associées.

Workshop du pôle INSIDE portant sur "Les systèmes d'informations distribués : enjeux et problématiques pour la sphère environnement" (Orléans, 19 novembre 2014). © BRGM - Nolwenn Hervio

Le pôle  regroupe des  équipes des  deux établissements, ainsi que d’autres partenaires, autour de projets portant sur  trois domaines principaux : l’organisation et l’architecture de systèmes d’information répartis ; l’évaluation de  nouvelles approches d’acquisition et  de  diffusion; la  mise en pratique des  principes d’interopérabilité sous forme de services et de traitements en ligne. Des compétences complémentaires viennent s’ajouter dans le domaine des  systèmes d’information, de l’eau  et de l’environnement. Les rôles  sont partagés. À l’ONEMA, la coordination technique du SIE ; au BRGM, le développement des  systèmes d’information interopérables pour la gestion et la diffusion des données géoscientifiques et environnementales, et la fourniture de services associés.

Un travail de veille, de recherche et d’innovation

Les systèmes d’information mis  en place  pour faciliter la prise de décision dans ce secteur doivent relever de nombreux défis techniques et organisationnels, liés pour la plupart à l’aspect distribué. Parmi eux,  on trouve les besoins d’interopérabilité bien  sûr, mais aussi les questions de synchronisation technique, d’administration partagée, de gestion de référentiels conjoints, de collecte participative, de chaînage de traitements, ainsi que  les verrous scientifiques et techniques associés comme la gestion des identifiants, le suivi temporel ou le traitement de la composante géographique.

Pour aborder ces sujets au pôle INSIDE, les travaux partent de cas pratiques constatés lors de projets opérationnels, la plupart du temps au sein du SIE, mais aussi des autres systèmes d’information environnementaux. L’objectif est alors de proposer des solutions, des outils ou des démonstrateurs pour faire  évoluer les processus, les méthodes, les traitements et les rendre opérationnels, tant au niveau technique que  méthodologique. Détecter par avance les failles  afin  d’anticiper la R&D, prototyper les solutions envisagées, confronter aux usages réels… Une démarche qui intéresse d’ores et déjà d’autres domaines, comme les géosciences ou encore la biodiversité…

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34