banner-ombre-top
banner-ombre-left
Guyane française (2012). © BRGM - Anita Slansky

Impact du changement climatique en Guyane - Aléas et vulnérabilités

01.07.2012
Les modèles climatiques permettent de prévoir que la Guyane est concernée par de nombreux changements liés à l’évolution du climat, en particulier l’intensification des saisons sèches et l’augmentation du niveau marin, inéluctables dans les décennies à venir. Les systèmes naturels seront affectés avec des conséquences plus ou moins marquées pour la gestion et l’aménagement du territoire guyanais. L’étude fournit une première vision d’ensemble des vulnérabilités et des aléas que subit la région ainsi qu’une estimation des impacts potentiels en fonction de scenarios raisonnables du changement et des mesures d’adaptation. Le BRGM coordonne les travaux impliquant d’autres organismes de recherche (Météo France, Cirad, Ifremer, etc.).

Contexte de réalisation

La Guyane, et plus largement la région amazonienne, n’est pas à l’abri des changements futurs - ou parfois déjà observés -, liés à l’évolution actuelle du climat. Ainsi par exemple, dans la région, la température moyenne annuelle est passée de 26°C en 1955, à plus de 27°C en 2009 (Météo France, 2009). Les modèles climatiques, qui tentent de prédire l’évolution future du climat, prévoient également, avec une forte probabilité, que les saisons sèches s’intensifieront dans les prochaines décennies sur le plateau des Guyanes. Par ailleurs, bien qu’il n’y ait pas encore d’observations précises au niveau régional, le niveau marin va également augmenter inéluctablement dans les décennies à venir.

L’ensemble des systèmes naturels sera nécessairement affecté par ces changements, avec des conséquences plus ou moins marquées pour la gestion et l’aménagement du territoire guyanais. Les enjeux sont en effet multiples et concernent notamment : les ressources (eau et énergie), les risques naturels (érosion-submersion marine, inondation, mouvement de terrain), la biodiversité (terrestre et marine), l’agriculture et la pêche, l’urbanisme ou encore la santé. Il est donc nécessaire de connaître les impacts et de les anticiper en planifiant des mesures d’adaptation, afin de réduire la vulnérabilité du territoire et des activités humaines, dans une région marquée par une forte croissance démographique.

Protection individuelle par empierrement

Objectifs

Le projet d’étude visant à évaluer les impacts potentiels du changement climatique devait fournir une première vision d’ensemble des vulnérabilités et des aléas que subit la région, ainsi qu’une estimation des impacts potentiels en fonction de scenarii raisonnables du changement, et des mesures d’adaptation envisageables en fonction des menaces et des opportunités pour le territoire.

Programme des travaux

Pour atteindre son objectif, le projet s’est appuyé sur une méthodologie organisée séquentiellement en 4 temps : 

  • recensement des changements déjà observés et des aléas possibles au changement climatique sur le territoire, basé sur la connaissance existante et faisant appel en tant que de besoin à tout spécialiste pour des points spécifiques ;
  • évaluation des effets potentiels attendus à plusieurs échéances (moyen et long termes) en fonction des scenarii d’évolution du climat, établis au niveau international (à partir des scénarios RSSE A2 et B2 du GIEC) ;
  • réflexion à partir des résultats du recensement des impacts et de l’évaluation des effets, pour proposer des pistes en matière d’adaptation ;
  • préconisation d’une stratégie de prévention du risque et d’aménagement sur la base d’un certain nombre de schémas d’adaptation à différentes échelles de temps et pour chacun des enjeux. 

Le BRGM Guyane est le leader du projet et intervient en tant qu’ensemblier de la démarche ; il a également la charge des thèmes "littoral", "glissements de terrain" et "inondations".

Pour les autres thématiques, il est fait appel à des experts venant d’autres organismes de recherche (Météo France, Cirad, Ifremer, etc.).

Résultats obtenus

Un premier travail de compilation des données, de synthèse et d’écriture, concernant l’impact du changement climatique en Guyane a été réalisé fin 2011. Cette publication constitue le texte qui a été proposé à l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC) dans le cadre de son rapport annuel 2011, spécifiquement dédié aux territoires français d’Outremer. Son objet est de fournir une première vision d’ensemble des aléas et vulnérabilités du territoire, pouvant notamment être aggravées par les conséquences du changement climatique.

Partenaires

NBC consultant

Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DEAL) Guyane

Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME)

RAPPORT PUBLIC

  • BRGM/RP-60751-FR - "A propos de l'Impact du Changement Climatique en Guyane - Texte proposé à l'ONERC dans le cadre du rapport annuel « spécial DOM»" - Télécharger le rapport
BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34