banner-ombre-top
banner-ombre-left
Vue d'un plan de réflexion sur les différentes sources de la géothermie dans le développement des écoquartiers (2011). © BRGM

HeatStore : accélérer le transfert des technologies de stockage souterrain de chaleur

05.02.2019
Le BRGM est partenaire du projet européen HeatStore, lancé en 2018, qui vise à accélérer le transfert des technologies de stockage souterrain de chaleur vers des applications industrielles.

Vers un chauffage et un refroidissement à faible teneur en carbone

Le secteur du chauffage et de la climatisation est un levier majeur pour la transition vers une énergie décarbonée. Il compte pour la moitié de l’énergie finale consommée en Europe. Etant donné que les combustibles fossiles répondent à une partie importante de cette demande, il est nécessaire de mettre en place une transition vers des sources de chaleur à faibles émissions de carbone telles que la géothermie, la biomasse, le solaire et la chaleur résiduelle.

Le stockage de chaleur joue un rôle clé dans cette évolution, car il offre la flexibilité nécessaire à la gestion des variations de l’offre et de la demande de chaleur. Les quantités de chaleur en jeu dans un stockage souterrain à grande échelle sont bien plus importantes que dans un stockage en surface, ce qui permet d’augmenter la quantité de chaleur stockée à moindre coût et avec une faible occupation foncière.

Le projet HeatStore: un coup de pouce à la transition énergétique

HeatStore est l’un des neuf projets du programme européen ERANET GEOTHERMICA, qui vise à accélérer le déploiement de la géothermie.

Les principaux objectifs du projet HeatStore sont de réduire les coûts et les risques, d'améliorer la performance des technologies de stockage souterrain d'énergie thermique à haute température (~25°C à ~90°C) et d'optimiser la gestion de la demande du réseau thermique. Les partenaires du projet se sont fixé pour objectif de réduire les coûts de production de la chaleur d'au moins 20%.

Le projet HeatStore s'appuie sur un réseau de six démonstrateurs aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France et en Suisse, et sur 8 études de cas de systèmes existants avec des configurations distinctes de sources de chaleur, de stockage de chaleur et d'utilisation de la chaleur.

TNO (Pays-Bas) coordonne ce projet doté d'un budget de 16 millions d'euros et impliquant 23 partenaires de neuf pays, dont le BRGM. Le consortium est composé d’instituts de recherche scientifique et de sociétés privées. Les deux partenaires français (Storengy et BRGM) sont financés via le Programme d’Investissements d’Avenir géré par l’ADEME.

Contribution du BRGM au projet HeatStore

Le BRGM, expert dans les domaines de la géothermie et des stockages souterrains, contribue au projet HeatStore à travers plusieurs actions :

  • La participation à un benchmark entre les différents codes numériques développés par les partenaires du projet, confrontés aux données acquises sur les démonstrateurs.
  • L’application des méthodes probabilistes et possibilistes de gestion des incertitudes dans le développement et l’exploitation d’un UTES.
  • Une étude du potentiel de stockage de chaleur souterrain à l’échelle d’une région, en croisant les données géologiques, les modèles développés dans le cadre du projet et des données existantes relatives à la surface (développement des réseaux de chaleur, etc.).

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur le projet HeatStore

En savoir plus sur le programme GEOTHERMICA

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34