banner-ombre-top
banner-ombre-left
Modèle 3D du bassin houiller d’Alès. © BRGM

Une évaluation du potentiel géologique profond du fossé rhénan supérieur

28.04.2015
Le projet transfrontalier GeORG visait à établir le profil géologique à grande profondeur du Fossé rhénan supérieur pour des applications telles que la géothermie, le stockage du CO2 ou de gaz issus des énergies renouvelables. Il a notamment permis de confirmer et préciser le potentiel géothermique important de ce territoire.

Projet Interreg sur cinq  ans  réunissant les compétences des services géologiques allemands du Bade- Wurtemberg (LGRB) et de la Rhénanie-Palatinat (LGB), de l’université de Bale et du BRGM, GeORG s’est achevé en mars 2013. "Le principal objectif de ce projet, explique Laure Capar, responsable du projet GeORG, était d’une part l’harmonisation des données de tous  les partenaires et d’autre part la modélisation en trois dimensions  de la structure géologique du Fossé rhénan jusqu’à une profondeur de quelques kilomètres, afin  d’évaluer les possibilités d’utilisation de ses ressources profondes dans le contexte du changement climatique et de la transition énergétique. Le caractère transfrontalier de cette démarche a permis de s’affranchir des frontières politiques et de considérer l’objet géologique dans son ensemble, chaque contributeur apportant son  expérience dans son  domaine d’excellence".

Un modèle 3D du fossé Rhénan

Dans quelle mesure la géothermie peut-elle contribuer à fournir à l’avenir de la chaleur et à produire de l’électricité et quelles sont les zones les plus propices ? Où est-il potentiellement envisageable de stocker l’énergie provenant de ressources renouvelables ? Existe-t-il des  formations géologiques propices au stockage du CO2 ? Telles sont les questions auxquelles les chercheurs des trois pays  se sont attachés à répondre en commençant par  réunir puis harmoniser une grande quantité de  données dispersées.

Modèle géologique 3D du fossée rhénan supérieur. © BRGM

Le BRGM, grâce  aux travaux liés à son installation-pilote de production électrique d’origine géothermique à Soultz-sous-Forêt, dans le Bas-Rhin, disposait sur cette zone d’un grand nombre de données sur les anomalies de chaleur entre 500 et 800 m. Elles ont été mises à profit dans la première phase de nos travaux, consistant à collecter toutes les informations géologiques existantes, issues notamment de la sismique réflexion, des forages pétroliers, des forages profonds à partir de 100 mètres, sans oublier toutes les études et la littérature produites sur le sujet.

C’est sur la base de ces informations, après leur harmonisation avec  les  données suisses et allemandes, qu’a pu être élaboré un modèle géologique 3D du Fossé rhénan supérieur, porteur d’informations sur  le géopotentiel de la zone grâce aux données de température, de porosité et de perméabilité (émanant des forages) qui lui étaient associées.

Classes de températures par usage géothermique à l'horizon géologique du toit du Buntsandstein.

Une centaine de cartes de potentiels

"C’est la première fois que nous disposons d’une vision globale en trois dimensions du Fossé rhénan supérieur. Grâce à ce modèle, nous avons pu déterminer des zones plus favorables que d’autres aux objectifs que nous visions. Une centaine de cartes  interactives, correspondant à autant d’horizons géologiques ont  ainsi  pu  être  produites. Elles répertorient à différentes profondeurs les potentialités en températures, en stockage  de gaz issu d’énergies renouvelables et  en  stockage de  CO2, et  sont d’ores  et déjà consultables par le public  et par leurs utilisateurs potentiels, services  de l’État, collectivités et opérateurs énergétiques et de l’aménagement du territoire, sur www.geopotenziale.org. Ces cartes ont vocation à servir de base  à la planification future d’investissements en faveur du développement d’activités énergétiques, en particulier la géothermie dont le potentiel, nos travaux l’ont montré, est significatif".

Les cartes de potentiels issues du projet GeORG sont consultables sur le site www.geopotenziale.org

Précisons que l’ensemble des données du projet GeORG a contribué à la réalisation du démonstrateur "Fossé  rhénan" du Référentiel géologique de la France (RGF).

2014 verra la montée en puissance d’un autre projet européen transfrontalier de même  nature, GeoMol, visant l’évaluation des  ressources naturelles dans les bassins d’avantchaîne alpins, via la réalisation d’un  modèle géologique 3D du bassin molassique, en  partenariat avec les services géologiques autrichiens, français (BRGM), allemands, italiens, slovènes et suisses.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34