banner-ombre-top
banner-ombre-left
Effondrement de maisons suite au séisme des Abruzzes (Italie) du 6 avril 2009 (Onna, Italie, 2009). © BRGM - Samuel Auclair

ESPREssO : un projet européen pour une gestion transfrontalière des catastrophes naturelles

17.03.2017
Les catastrophes naturelles ne connaissent pas de frontières. C’est sur la base de ce constat que 7 partenaires de 6 pays européens se sont réunis au sein du projet de recherche européen ESPREssO, lancé en juin 2016 pour une durée de deux ans. Son objectif : améliorer les synergies entre pays pour la gestion des risques naturels.

Pour une gestion transfrontalière des catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles ne connaissent pas de frontières. C’est sur la base de ce constat que 7 partenaires de 6 pays européens se sont réunis au sein du projet de recherche européen ESPREssO. © ESPREssO - 2017

Dans le cadre du changement climatique, de l’urbanisation croissante et de la dépendance accrue des populations envers les technologies et les infrastructures, l’Europe est de plus en plus vulnérable aux risques naturels.

Le projet ESPREssO, qui regroupe 7 partenaires européens dont le BRGM, a été lancé en juin 2016 dans le cadre du programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020. Il vise à contribuer à une nouvelle vision stratégique pour aborder la réduction des risques naturels et l'adaptation au changement climatique, ouvrant ainsi de nouvelles frontières à la recherche et à l'élaboration des politiques publiques.

Dépasser les frontières pour gérer les risques naturels

Travailler au niveau européen de manière transfrontalière pour la gestion des catastrophes naturelles, c’est l’objectif du projet ESPREssO, qui se concentre plus précisément sur trois types de frontières :

  • les frontières entre pays, pour améliorer la gestion des catastrophes naturelles qui affectent plus d’un pays européen ;
  • les frontières entre les efforts existants, en particulier ceux visant, d’une part, à atténuer et permettre l’adaptation au changement climatique, et ceux concernant, d’autres part, la réduction des impacts des catastrophes naturelles ;
  • les frontières entre le monde de la recherche et celui des politiques publiques, pour créer de meilleures réglementations et inciter les chercheurs à produire des connaissances plus utiles à la prise de décision politique.

A l’issue du projet ESPREssO seront produits deux documents qui proposeront :

  • des lignes directrices sur la gestion des risques,
  • une vision sur les futures stratégies de recherche afin de mieux définir les priorités de recherche suite au Cadre d'action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030.

PARTENAIRES

Le consortium ESPREssO est constitué de sept partenaires européens ayant une solide expertise en matière de droit et de gouvernance et de gestion des risques naturels, des aspects socio-économiques et de la résilience, des approches statistiques multirisques et de la résilience. Le groupe, dirigé par AMRA Scarl (Italie), comprend : GFZ (Allemagne), le BRGM (France), Deutsches Komitee Katastrophenvorsorge e.V. DKKV (Allemagne), ETHZ (Suisse), l’Université de Huddersfield (Royaume-Uni), Københavns Universitet (Danemark). Afin de favoriser une bonne interaction avec les parties prenantes, le BRGM sera épaulé par l’AFPCN (association française pour la prévention des catastrophes naturelles), impliqué également dans le projet comme membre du Comité de Pilotage.

POUR ALLER PLUS LOIN

Visiter le site web du projet ESPREssO

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34