banner-ombre-top
banner-ombre-left
Griffon ou source latérale de la Fontaine de Vaucluse, la plus grosse exsurgence de France (Fontaine-de-Vaucluse, Vaucluse, 2007). © BRGM - François Michel

Des documents de référence pour fiabiliser les données des programmes de surveillance de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau

30.10.2017
La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE), déclinée au niveau national par l’arrêté du 7 août 2015, prévoit la mise en place de programmes de surveillance des masses d’eau dans le but d’en définir l’état et d’en améliorer la qualité. La fiabilité des données issues de ces programmes constitue un enjeu majeur.

Documents de référence pour fiabiliser les données des programmes de surveillance de la DCE sur l’Eau. © BRGM

Documents de référence pour fiabiliser les données des programmes de surveillance de la DCE sur l’Eau. © BRGM

Contexte

En France, les Agences et Offices de l’Eau ont la responsabilité de ces programmes de surveillance. Leur mise en place passe par une sélection, par appels d’offres, de prestataires pour l’échantillonnage ou l’analyse, sur la base de cahiers des charges techniques.

AQUAREF, Laboratoire National de Référence pour la Surveillance des Milieux Aquatiques regroupant le BRGM, l’IFREMER, l’INERIS, l’IRSTEA et le LNE, a pour mission principale d’apporter un appui technique aux opérateurs de la surveillance notamment sur les questions relatives aux opérations d’échantillonnage et d’analyse.

Objectif

Dans ce contexte, l’objectif d’AQUAREF est de publier des guides de recommandations techniques nationaux, conformes aux prescriptions règlementaires européennes et nationales permettant d’harmoniser les pratiques et d’améliorer la fiabilité des données.

Programme des travaux

Les travaux sont conduits en concertation entre les cinq partenaires d’AQUAREF, par type de masse d’eau ou de support (eau/sédiment) pour la partie « échantillonnage » (eau souterraine, cours d’eau, plan d’eau, sédiment de cours d’eau) et de façon transverse pour la partie « analyse ».

Ils suivent les principes suivants de :

  • respect des directives européennes (notamment de la directive sur l’assurance et le contrôle qualité) et des arrêtés nationaux ;
  • respect des exigences normatives AFNOR, CEN et ISO ;
  • prise en compte des résultats des programmes des travaux AQUAREF et d’expertise propre des partenaires ;
  • faisabilité par les prestataires dans le cadre de l’organisation actuelle de la surveillance nationale.

Les guides AQUAREF concernant l’échantillonnage mettent l’accent sur l’habilitation des opérateurs et la prise de connaissance spécifique par chacun de leurs recommandations. Ils insistent également sur l’importance de la relation entre préleveur et laboratoire et sur les risques de contamination lors de l’échantillonnage, provenant soit du matériel utilisé, soit de l’opérateur lui-même (phtalates, métaux, parabènes,…), et les moyens à mettre en œuvre pour contrôler et évaluer ces risques. Le guide rappelle également les principales recommandations pour les opérations d’échantillonnage. Le BRGM a rédigé le guide spécifiquement consacré aux eaux souterraines.

Le guide relatif aux opérations d’analyse concerne l’ensemble des substances à surveiller dans l’eau et les sédiments dans les programmes DCE (métaux, pesticides, résidus de médicaments, substances industrielles, …). Il rappelle les exigences liées à l’assurance et au contrôle qualité, à l’agrément des laboratoires et à l’accréditation COFRAC.

Parmi les points sensibles indispensables pour garantir la qualité des résultats, le guide aborde notamment :

  • les délais d’analyse : certaines substances instables nécessitent une analyse rapide ou la mise en place de techniques de stabilisation des échantillons ;
  • la fraction à analyser : prise en compte ou non des fractions dissoutes et/ou particulaires pour l’eau et précisions concernant la fraction granulométrique à considérer pour les sédiments ;
  • les risques de contamination comme pour l’échantillonnage.

Le BRGM a largement contribué à la rédaction de ce guide en s’appuyant sur son expertise dans le domaine de l’analyse chimique des eaux et des sédiments.

Résultats obtenus

Les travaux d’AQUAREF aboutissent à la mise à disposition d’une série de six guides de recommandations techniques principalement applicables dans le cadre des programmes de surveillance chimique DCE. Ces guides s’adressent aux organismes d’échantillonnage et d’analyse ainsi qu’aux commanditaires de prestations (Agences et Offices de l’Eau, …) qui pourront utiliser les recommandations techniques d’AQUAREF pour élaborer leurs cahiers des charges.

Les six guides mis à disposition sont les suivants :

  • Guides des opérations d’échantillonnage :
    • en eau souterraine ;
    • en cours d’eau ;
    • en plan d’eau ;
    • de sédiments en milieu continental.
  • Guide des opérations d’échantillonnage en milieu marin : compte tenu de la spécificité du milieu marin et des eaux littorales, un guide dédié couvre à la fois les supports eau, sédiment et biote.
  • Guide des opérations d’analyse physico-chimique des eaux et des sédiments en milieu continental.

Ces guides n’ont pas de valeur réglementaire. Ils sont accompagnés d’un module spécifique à destination des prestataires et gestionnaires des DROM.

PARTENAIRES

INERIS, IRSTEA, LNE, IFREMER

Avec le soutien de l’Agence Française de la Biodiversité et du Ministère de chargé de l’Environnement.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34