banner-ombre-top
banner-ombre-left
La Montagne Noire dans le massif hercynien (Tarn, France, 1994). © BRGM - François Michel

Diagnostic des potentialités aquifères des formations de la chaîne Pyrénéenne (POTAPYR)

19.10.2018
La chaîne des Pyrénées, fortement arrosée et donnant naissance à de grands fleuves, à l’image de la Garonne et de l’Adour, constitue le véritable « château d’eau » des territoires s’étendant à l’aval dans les plaines du Grand Sud-Ouest de la France. Le rôle important que jouent les eaux souterraines issues des formations pyrénéennes vis-à-vis du soutien d’étiage des cours d’eau dans le cadre d’une solidarité amont/aval, mais aussi leur forte sollicitation dans l’optique d’assurer l’alimentation en eau potable de l’ensemble des usagers, ont conduit à définir cette ressource comme stratégique à l’échelle régionale.

L’amélioration des connaissances hydrogéologiques et des potentialités aquifères des formations occupant le massif des Pyrénées s’avère être une étape indispensable pour répondre aux enjeux de haute priorité déclinés dans tous les documents de prospective, de développement et d’aménagement du territoire. Le programme POTAPYR, fruit d’une connaissance scientifique partagée, allie l’acquisition de nouvelles données hydrogéologiques de terrain et la valorisation des données existantes. Il synthétise l’état des connaissances hydrogéologiques actuelles sous la forme d’un atlas structuré en 32 fascicules et d’une carte hydrogéologique restituée à l’échelle 1/200 000.

Carte hydrogéologique des Pyrénées (départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l’Ariège) restituée à l’échelle 1/200 000. © BRGM

Carte hydrogéologique des Pyrénées (départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l’Ariège) restituée à l’échelle 1/200 000. © BRGM

Contexte

Les Pyrénées constituent une chaîne de montagnes s’étendant sur environ 430 km de distance depuis la mer Méditerranée (Cap de Creus) jusqu’à l’océan Atlantique (Jaizkibel). Cette chaîne est soumise à un régime climatique complexe mixant une influence océanique et méditerranéenne avec une influence montagnarde particulièrement bien marquée. Très arrosée, elle constitue le véritable « château d’eau » des territoires s’étendant à l’aval, dans les plaines du Grand Sud-Ouest de la France. Son réseau hydrographique extrêmement dense donne naissance à de grands fleuves, à l’image de la Garonne et de l’Adour.

Localisation de la zone d’étude dans les Pyrénées.

Localisation de la zone d’étude dans les Pyrénées.

Le rôle important joué par les eaux souterraines vis-à-vis du soutien d’étiage des cours d’eau dans le cadre d’une solidarité amont/aval mais aussi leur forte sollicitation dans l’optique d’assurer l’alimentation en eau potable de l’ensemble des usagers, ont conduit à définir cette ressource comme stratégique (ressource qu’il est nécessaire de préserver pour les enjeux du futur) à l’échelle régionale. Les eaux souterraines du massif des Pyrénées constituent ainsi un enjeu majeur pour les prochaines décennies.

Cependant, les aquifères de la chaîne des Pyrénées sont globalement mal connus. Leur niveau de connaissance reste faible et hétérogène.

La prise de conscience, à l’échelle régionale, de ces problématiques sur le court et long terme ont incité les acteurs et décideurs en matière d’environnement et d’aménagement à se doter d’éléments synthétiques pour orienter et conduire efficacement, et en cohérence avec les politiques publiques et les règles européennes, leurs actions dans le domaine de l’eau.

C’est dans ce contexte que l’amélioration des connaissances hydrogéologiques et des potentialités aquifères des formations occupant le massif des Pyrénées a été identifiée comme une étape indispensable pour répondre aux enjeux de haute priorité déclinés dans tous les documents de prospective, de développement et d’aménagement du territoire.

Objectifs

Le programme POTAPYR (diagnostic des POTentialités Aquifères des formations PYRénéennes, 2013-2017) constitue un challenge à multiples objectifs. En premier lieu, fruit d’une connaissance scientifique partagée, il vise à améliorer la compréhension des aquifères en zone de montagne. Il permet ensuite de mieux guider les collectivités dans la rationalisation de l’accès à l’eau potable, notamment dans la mise en adéquation des ressources disponibles et des besoins. Enfin, il s’inscrit dans une volonté de mieux connaître et comprendre le rôle des eaux souterraines vis-à-vis du soutien d’étiage des cours d’eau dans un esprit de solidarité amont-aval.

Programme des travaux

Les spécificités d’une zone de montagne induisent une multitude de contraintes de travail qui ne permettent pas de retenir une approche méthodologique unique pour déterminer les potentialités aquifères des formations de la chaîne des Pyrénées. Il s’agit d’allier une approche visant à capitaliser, valoriser et critiquer les données existantes, à une approche visant à acquérir de façon ciblée de nouvelles données hydrogéologiques de terrain.

POTAPYR représente plus de 1 000 points d’observations hydrogéologiques de terrain, plusieurs milliers de kilomètres parcourus dont 600 km de reconnaissance pédestre, 370 mesures de débit de source, 550 mesures physico-chimiques in situ des eaux, 70 jaugeages de cours d’eau, plus de 60 traitements statistiques sur les débits des stations hydrométriques existantes et plus d’un millier de références bibliographiques consultées et synthétisées.

Jaugeage de la source d’Urets en haute altitude.

Jaugeage de la source d’Urets en haute altitude.

Plus de 1 000 points d’observations hydrogéologiques sur le terrain.

Plus de 1000 points d’observations hydrogéologiques sur le terrain.

Résultats obtenus

POTAPYR allie ainsi l’acquisition de nouvelles données in situ et la compilation de données existantes. Il a permis de synthétiser l’état des connaissances hydrogéologiques actuelles sous la forme d’un atlas structuré en 32 fascicules correspondant à 32 secteurs de la zone d’étude et d’une carte hydrogéologique restituée à l’échelle 1/200 000.

Il comprend également deux modules spécifiques visant à améliorer la connaissance géologique des formations de socle et fluvio-glaciaires de la chaîne pyrénéenne.

Atlas hydrogéologique composé de 32 fascicules, il constitue un véritable outil d’aide à la décision pour les acteurs locaux du territoire des Pyrénées.

Atlas hydrogéologique composé de 32 fascicules, il constitue un véritable outil d’aide à la décision pour les acteurs locaux du territoire des Pyrénées.

Partenaires

Agence de l’eau Adour-Garonne

Région Occitanie

Union européenne (Fonds européen de développement économique et régional)

RAPPORTS PUBLICS

Diagnostic des potentialités aquifères des formations géologiques de la chaîne pyrénéenne dans les départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l'Ariège - RP-66912-FR

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34