banner-ombre-top
banner-ombre-left
Le lac du barrage de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes (France, 2001). © BRGM - François Michel

CONCERT-EAUX : impact du changement climatique sur la ressource en eau du bassin versant de la Roya

28.09.2018
Le BRGM est l’un des 7 partenaires du projet CONCERT-EAUX. Financé par le programme européen ALCOTRA, et lancé en avril 2017, le projet aborde la problématique du changement climatique et de l’impact des changements globaux sur la ressource en eau du bassin de la Roya.

logo du projet CONCERT-EAUX

Issu d’un Protocole d’entente franco-italien signé à la suite de la clôture du projet européen EUR-EAU-PA, en 2013, le projet Interreg CONCERT-EAUX doit répondre à un enjeu transfrontalier majeur : protéger la ressource en eau tant en termes de quantité que de qualité, en coordonnant les différents acteurs du territoire.

La nappe alluviale de la Roya, située en territoire italien constitue une ressource extrêmement importante et non substituable. Utilisée à des fins de consommation par les populations environnantes de France, de Monaco et d’Italie, elle est aussi exploitée pour la production d’électricité.

Bassin versant de la Roya

Bassin versant de la Roya. © Projet EUR-EAU-PA

Si depuis une dizaine d’années les projets européens se sont succédés sur le bassin de la Roya, permettant ainsi de constituer une base de données commune et la mise en place d’un réseau de suivi de la ressource en eau de la nappe alluviale, les différents acteurs coopèrent désormais pour aborder la problématique du changement climatique et ses impacts sur la ressource en eau du bassin.

Un observatoire et un modèle hydrogéologique plus performant

Le BRGM sera en charge du pilotage du développement du modèle hydrogéologique de la nappe, réalisé dans le cadre du projet EUR-EAU-PA. L’ajout de capteurs supplémentaires permettra de mieux caractériser et localiser les échanges entre la nappe et le fleuve. Outil d’aide à la décision, ce modèle hydrogéologique consolidé permettra également de mieux comprendre l’impact potentiel du changement climatique sur la ressource.

Campagne d’investigations caméra et diagraphies multiparamètres dans le cadre du projet CONCERT-EAUX

Campagne d’investigations caméra et diagraphies multiparamètres dans le cadre du projet CONCERT-EAUX. © BRGM - F. Rivet

Le BRGM réalisera par ailleurs un observatoire de la ressource en eau, sous la forme d’un site web, permettant de visualiser directement les chroniques de niveau mesurées sur le champ captant, en 3D. La visualisation des intrusions salines et l’évolution des niveaux, au regard du débit du fleuve ou de la pluviométrie, seront également proposés (observatoire de la ressource en eau de la Roya).

Le contexte transfrontalier

Le bassin de la Roya se situe dans les Alpes-Maritimes et est coupé par la frontière italienne qui traverse le fleuve transversalement. La partie amont, située en France a une superficie d’environ 600 km2, la partie située en territoire italien n’est que de 70 km2. Si la surface française du bassin est bien supérieure à la superficie italienne, il n’en est pas de même pour la population : on compte en France 6 000 habitants et 30 000 en Italie, pour la plupart à Vintimille.

PARTENAIRES

Région Ligurie (coordinateur du projet)

Université de Gênes

Agence régionale pour la protection de l’environnement de Ligurie (ARPAL)

Institut international d’études de Ligurie (IISL)

Syndicat mixte inondations, aménagement et gestion de l’eau Maralpin (SMIAGE)

CNRS

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34