banner-ombre-top
banner-ombre-left
Extrait de la carte géologique de la France au 1/1000 000. © BRGM

Carte du Quaternaire de la France métropolitaine à l’échelle du million

10.08.2016
La carte du Quaternaire de la France au 1/1000 000 présente les formations d’âge quaternaire de la France métropolitaine ainsi que certains sites quaternaires remarquables (préhistoriques, d’intérêt climatique, paléontologiques, palynologiques).

Les contours sont labellisés RGF (Référentiel géologique de la France) et hiérarchisés suivant les lexiques lithostratigraphiques RGF (groupes/sous-groupes/formations...).

La charte chronostratigraphique RGF (répondant aux normes INSPIRE) a été utilisée pour les attributions chronologiques. Elle a été mise à jour en fonction des modifications récentes de la charte stratigraphique internationale.

Cette carte sera, à terme, intégrée à la prochaine carte du Quaternaire européen au 1/ 2 500 000e (IQuaME) et mise à  disposition du public sur InfoTerreTM.

Extrait de la carte du Quaternaire de la France métropolitaine à l’échelle du million © BRGM

Extrait de la carte du Quaternaire de la France métropolitaine à l’échelle du million. © BRGM

Contexte

L’essentiel des activités humaines s'effectue dans la partie la plus superficielle de l'écorce terrestre. Les attentes concernant la cartographie et les propriétés des formations de surface (régolithe) sont considérables dans des domaines tels que la construction et les infrastructures, les ressources minérales, les aléas inondation, glissement de terrain ou effondrement, l’aménagement du territoire, la protection des nappes, l’hydrologie etc.

Par ailleurs, dans le contexte du lancement du premier chantier du Référentiel Géologique de la France (RGF), qui a pour objectif de renouveler la connaissance tri-dimensionnelle du sous-sol, il apparaît essentiel de fournir aux acteurs travaillant sur la gestion de la ressource et l’anticipation des risques une caractérisation géologique réaliste du proche sous-sol.

Objectifs

L’objectif est de rechercher, regrouper et représenter les données et connaissances géologiques de référence sur les formations géologiques de surface quaternaires pour le territoire métropolitain.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre du Référentiel Géographique de la France (RGF). La carte au 1/1000 000e sera, à terme, intégrée à la prochaine carte du Quaternaire européen au 1/ 2 500 000e (IQuaME) réalisée avec le support de l’UNESCO et de l’INQUA. Elle sera mise à  disposition du public sur le portail  InfoTerreTM et les autres serveurs de données interopérables.

Programme des travaux

La carte au 1/1000 000e a été établie à partir d’un travail réalisé en 2009 sur l’état des lieux de la connaissance des formations du régolithe au 1/ 1 000 000e [Prognon et al., 2011] puis complétée avec les données récoltées sur des cartes thématiques disponibles  : cartes géomorphologiques, cartes des formations du Bas-Dauphiné, etc.

Les caractéristiques suivantes ont été retenues :

  • "Normalisation" du fond hydrogéologique (commun BRGM, carte hydrogéologique) ;
  • Frontières et habillage européen de la carte géologique au million de la France métropolitaine ;
  • Labellisation RGF des polygones d’âge quaternaire (compatible norme INSPIRE) ;
  • Utilisation de la charte chronostratigraphique RGF (répondant aux normes INSPIRE) pour les attributions chronologiques, mise à jour en fonction des modifications récentes de la charte stratigraphique internationale (figure ci-dessous) ;
  • Hiérarchisation des formations suivant les lexiques lithostratigraphiques RGF (groupes/sous-groupes/formations...).

Charte chronostratigraphique pour le Quaternaire – RGF © BRGM

Charte chronostratigraphique pour le Quaternaire - RGF. © BRGM

Elle présente, outre les caissons géologiques, un certain nombre de données ponctuelles, issues de la littérature ou de bases de données :

  • Les indices néotectoniques possibles et certains (issus de la base de données Neopal) ;
  • Les extensions glaciaires maximales (modifiées d’après Elhers et Gibbart, 2011) ;
  • Les indices périglaciaires connus (fente de gel, coins sableux, polygones, etc.) (Andrieux, 2016) ;
  • Les sites quaternaires remarquables, objets de publications dans des revues internationales (préhistoriques, d’intérêt climatique, paléontologiques, palynologiques).

Résultats obtenus

Cette carte a fait l’objet d’une communication au Colloque AFEQ CNF-INQUA Q10 "Paléoclimats et environnements quaternaires, quoi de neuf sous le soleil ?" les 16, 17 et 18 Février 2016 à Bordeaux.

Partenaire

Association Française pour l’Étude du Quaternaire

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34