banner-ombre-top
banner-ombre-left
L'hydraulique villageoise pour une alimentation en eau pour irrigation (Arabie-Saoudite, 1990). © BRGM

AquaNES : développer des systèmes de traitement naturel des eaux usées

29.08.2017
Dans le cadre du programme européen Horizon 2020, le BRGM participe au projet AquaNES, pour développer des procédés de traitement de l'eau couplant méthodes industrielles et naturelles.

Objectifs du projet

Dans le cadre du programme européen Horizon 2020, le projet AquaNES réunit trente partenaires scientifiques, industriels et universitaires acteurs du domaine du traitement des eaux et eaux usées.

Lancé en 2016 pour une durée de trois ans, le projet souhaite développer l'innovation dans les domaines de l'eau et du traitement des eaux usées, en combinant des procédés de traitement industriel avec des procédés de traitement naturel. En démontrant l'impact et les avantages des différents systèmes étudiés, le projet souhaite promouvoir des techniques de purification de l'eau plus durables pour gérer des situations de pénurie ou d'excès d'eau et maitriser la présence de micropolluants dans le cycle de l'eau.

Les acteurs du projet souhaitent ainsi démontrer l’efficacité des cNES (combined Natural-Engineered treatment Systems) pour le traitement des eaux usées, prouver que ces systèmes permettent de réduire les coûts d’opérations et de consommation d’énergie, pour enfin identifier les opportunités de marchés pour les cNES en Europe et dans le monde.

Tester et comparer différents systèmes de traitement des eaux usées qui couplent méthodes industrielles et naturelles

Afin de fournir des solutions durables face à la rareté de l’eau, la gestion du traitement des excédents d’eaux urbaines et du transfert de contaminants dans le cycle de l’eau, AquaNES compare des méthodes de traitement inspirées par les systèmes naturels existants, en couplant des objectifs environnementaux et socio-économiques. Le projet associe ainsi des technologies de traitements naturels (la filtration sur berge, les systèmes de recharge des aquifères et les zones humides artificielles) et des technologies de traitements physico-chimiques (charbons activés, membranes, et ozonation).

Couvrant une large gamme de conditions régionales, climatiques et hydrogéologiques, le projet dispose de treize sites pilotes en Europe, en Inde, et en Israël.

POUR ALLER PLUS LOIN

Visiter le site du projet AquaNES

Lire la plaquette de présentation

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34