banner-ombre-top
banner-ombre-left
Un prélèvement d’eau en rivière pour la recherche des contaminants métalliques (2013). © BRGM - Julie Gattacceca

Analyse des gaz du sol dans le contexte des « Sites et Sols pollués »

30.10.2017
Alors que des normes sont réglementairement fixées pour les prélèvements et les analyses réalisées sur les eaux superficielles, les émissions atmosphériques des installations classées pour la protection de l’Environnement (ICPE) et les sédiments et les boues en vue de leur épandage, les prélèvements et les analyses de sols et de gaz du sol dans le domaine des sites et sols pollués (SSP) ne font aujourd’hui l’objet d’aucune norme réglementairement imposée.

Prélèvements de gaz du sol par barbotage (gauche) et par adsorption sur charbon actif (droite). © BRGM

Prélèvements de gaz du sol par barbotage (gauche) et par adsorption sur charbon actif (droite). © BRGM

Contexte

De ce fait, en contexte SSP, les laboratoires d’analyses peuvent employer la ou les méthodes de leur choix, qui peuvent être décrites dans des normes ou issues d’adaptations internes. De plus, les laboratoires n’ont pas l’obligation d’être accrédités pour ces analyses ni de réaliser des essais permettant l’inter comparaison de leurs résultats. Cela a pour conséquence l’application de méthodes d’analyses variées aux échantillons de sols et de gaz du sol, pour lesquelles on ne dispose pas d’information quant à leur inter comparabilité.

Objectif

L’objectif du projet est d’aboutir à l’harmonisation des pratiques des laboratoires en termes de prélèvements et d’analyses, dans le contexte des sites et sols pollués, pour améliorer l’inter comparabilité et la fiabilité des mesures des gaz du sol.

Programme des travaux

Les travaux ont porté tout d’abord sur les sols avec la parution d’un document dédié, puis sur les gaz du sol. Pour cette matrice, des divergences en termes de prélèvement (type de supports) et donc de méthodes d’analyse ont été constatées.

Les réunions de travail ont permis de recenser les pratiques des laboratoires concernant l’analyse des gaz du sol, les normes en vigueur, les supports de prélèvements et les difficultés techniques ou relationnelles avec les différentes entités. Les échanges sont faits en concertation avec tous les acteurs impliqués et les décisions font l’objet d’un consensus.

Résultats obtenus

Les travaux du groupe de travail ont permis tout d’abord de clarifier et de préciser les responsabilités entre les préleveurs (bureaux d’étude généralement) et les laboratoires d’analyse. La nécessité d’échanges préalables entre ces deux entités en amont des mesures, a été soulignée.

Des recommandations sur le type de supports à employer en fonction du polluant et en fonction du contexte (gaz du sol, air intérieur, air extérieur) ont été apportées. Elles précisent, pour chaque famille de polluant, le ou les supports recommandés (canister, tube d’adsorption, …), les débits de prélèvement à appliquer, ainsi que les supports non pertinents.

Diversité des supports de prélèvements de gaz du sol (supports adsorbants, barbotteurs, canister, filtres à quartz imprégnés, sac de prélèvement). © BRGM

Diversité des supports de prélèvements de gaz du sol (supports adsorbants, barbotteurs, canister, filtres à quartz imprégnés, sac de prélèvement). © BRGM

Des limites de quantification recommandées ont été définies pour chaque couple support de prélèvement / norme ou méthode d’analyse, avec comme objectif de permettre, grâce à des prélèvements de durée raisonnable, l’obtention de limites de quantification permettant de conclure à l’absence de risque sanitaire dans une majorité de situations. Ces limites de quantification recommandées sont adaptées en cas de « screening » pour démontrer l’absence de concentrations pouvant engendrer une problématique sanitaire et en cas de diagnostic en lien avec une évaluation quantitative des risques sanitaires (EQRS).

Enfin, des prescriptions générales portent sur l’emploi des filtres à humidité, l’utilisation d’un deuxième support en l’absence d’une couche de contrôle et les conditions de transport des échantillons de gaz jusqu’au laboratoire.

Prélèvement de gaz du sol par conteneur sous dépression (canister 6 L). © Projet Citychlor

Prélèvement de gaz du sol par conteneur sous dépression (canister 6 L). © Projet Citychlor

PARTENAIRES

Laboratoires d’analyses, MEDEF, UPDS, ADEME, UCIE, INERIS, INRA, Cofrac et Ministère chargé de l’Environnement

RAPPORT PUBLIC

BRGM/RP-64749-FR - Analyse des sols dans le domaine des sites et sols pollués - Synthèse des réunions du Groupe de Travail sur les Laboratoires - Télécharger le rapport

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34