banner-ombre-top
banner-ombre-left
Prélèvements d’eau pour analyses chimiques et isotopiques (Ain, 2008). © BRGM

Transfert des contaminants dans les aquifères

29.07.2014
La prédiction du devenir des polluants dans les eaux souterraines est un enjeu majeur de gestion durable des ressources, accentué par l’émergence continuelle de nouvelles molécules. Une connaissance approfondie de la dynamique des contaminants et du temps de transfert est indispensable pour mieux évaluer et prévenir les risques, mais également y remédier.

Le programme "Transfert des contaminants dans les aquifères" s’attache à identifier les mécanismes physiques et chimiques, voire biogéochimiques, induits par les activités humaines à l’origine de l’altération de la qualité des eaux souterraines. Il aborde ainsi :

  • les pollutions liées aux apports anthropiques (intrants azotés, phytosanitaires d’origine agricole et substances émergentes),
  • les contaminations en éléments toxiques et indésirables minéraux issues de l’altération des roches, mais dont le cycle peut être lourdement modifié par les activités anthropiques et les changements climatiques.

Son objectif est de lier des approches expérimentales et de modélisation afin de prédire et gérer la qualité des eaux dans les aquifères.

Ce programme s’inscrit dans la continuité de travaux antérieurs sur les processus de transfert des éléments et molécules chimiques organiques (composés pharmaceutiques, perturbateurs endocriniens, pesticides) et inorganiques (nanoparticules, métaux, éléments traces), et le devenir de ces substances dans les aquifères à la suite de perturbations naturelles et anthropiques (fond géochimique, pompage, intrusion saline, agriculture, recharge artificielle, changement climatique…).

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34