banner-ombre-top
banner-ombre-left
Représentation 3D des 15 aquifères du modèle hydrodynamique nord aquitain, MONA, à l'aide du logiciel Marthe (2011). © BRGM

Avantages de MARTHE par rapport à d’autres codes de référence

02.06.2016
Le logiciel MARTHE présente un certain nombre d’avantages par rapport à des codes de calcul de référence (juin 2016).

Fonctionnalité

MARTHE

MODFLOW

FEFLOW

TOUGH2

Dialogues, entrées-sorties en français

Y

-

-

-

Couches qui peuvent se biseauter et disparaître, comme les vraies couches géologiques.

Y

-

-

Y

Modifications de n’importe quel champ (géométrie, perméabilités, cours d’eaux, conditions aux limites) en cours de calcul, à n’importe quel pas de temps.

Y

-

(y)

-

Réseau hydrographique (rivières) totalement couplé avec les aquifères.

Y

Y

-*

-

Bilan hydroclimatique (Pluie, ETP, fonte de neige, ruissellement vers les cours d’eau, infiltration).

Y

-

-

-

Maillages gigognes couplés.

Y

-*

Y

Y

Transferts d’énergie (géothermie) simultané au transport de masse et de salinité : permet la prise en compte de la température sur la densité et la salinité.

Y

-*

Y

Y

Transport de masse et d’énergie totalement couplé, dans un même exécutable ce qui évite des fichiers très volumineux et permet une bonne efficacité.

Y

-

Y

Y

Transferts d’énergie avec une solution analytique (Vinsome) dans les épontes : ce qui réduit considérablement le nombre de mailles de calcul.

Y

-

-

Y

Vraie modélisation du continuum Zone Non Saturée – Zone Saturée (Loi de Richards).

Y

-

Y

Y

Modélisations en « nappe libre » par utilisation de charge hydraulique, de cotes de débordement.

Y

Y

Y

-

En nappe libre : assèchement (dénoiement de mailles), et re-saturation ultérieure sans aucun problème.

Y

-*

Y

Y

Limitation des débits de pompages par rapport aux désaturations et altitudes de crépines.

Y

Y

Y

-

Calcul des charges au puits en fonction du diamètre de l’ouvrage par rapport à la dimension de la maille.

Y

Y

-

-

Transport avec dispersion (dispersivités).

Y

Y

Y

-

Transport par schéma TVD et MOC.

Y

Y

-

-

Bilan de nitrates dans le sol (applications d'engrais, besoins des cultures, minéralisation du sol).

Y

-

-

-

Développement de la végétation et des racines des cultures avec Évapotranspiration fonction du stress.

Y

Y

-

-

Prise en compte de plus d’un million de mailles sur un ordinateur de bureau.

Y

Y

Y

-

Asservissement de la température d’un puits d’injection à celle d’un puits de production. Permet de simuler en particulier des doublets géothermiques

Y

-

Y

-

Asservissement de la concentration dans l’eau d’un puits d’injection à celle d’un puits de production. Permet de simuler des schémas de réutilisation d’eau.

Y

-

-

-

Transfert réactif avec les modules géochimiques PHREEQC

Y

-

Y

-

Multiphasique complexe avec changement de phase et échanges entre phases

-

-

-

Y

Possibilité de discrétisation extrêmement raffinée

-

-

Y

Y

 

Y = Fonctionnalité disponible.
(y) = Disponible par programmation.
- = Non disponible à notre connaissance.
-* = Disponible dans certaines versions.

La comparaison s’applique à la version standard des codes (ex. MODFLOW de l’USGS), et provient des informations des manuels d’utilisation officiels.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34