banner-ombre-top
banner-ombre-left
Récupération de données piézométriques sur un ordinateur portable de terrain (2009). © BRGM

"Pluridisciplinaire, ouvert sur l’Europe et jamais répétitif"

28.01.2013
Ariane Blum, 32 ans, hydrogéologue au BRGM.

Portrait Ariane Blum

"J'ai bénéficié d'un contrat au BRGM après mon stage de fin d'études et après un passage par l'Institut Français de l'Environnement.

J'interviens comme appui technique à la mise en place de la Directive cadre européenne sur l'eau, au service du Ministère de l'environnement, de l'Onema, des agences de l'eau ou de la commission européenne. Je participe à l'élaboration de méthodologies et à la rédaction de cahiers des charges pour la caractérisation des systèmes aquifères, la surveillance des eaux, l'évaluation de la qualité, etc.

Ce métier est un peu une interface entre la recherche et les pouvoirs publics car je dois transférer les résultats des équipes de recherche vers des gestionnaires ou des décideurs pour qu'ils prennent les bonnes décisions. Il est stimulant de travailler sur les connaissances des chercheurs pour les rendre accessibles.

Je mène également une activité de recherche et des travaux de connaissance sur les fonds géochimiques des eaux souterraines.

Par ailleurs, je coordonne un projet européen visant à améliorer l'assurance-qualité des réseaux de surveillance des eaux avec une mission d'animation et de management au niveau administratif et financier de 16 partenaires européens.

C'est un travail intéressant car il est pluridisciplinaire, ouvert sur l'Europe et jamais répétitif."

PROFIL

Formée au sein des universités de Paris et Avignon, cette titulaire d'un DESS en hydrogéologie travaille depuis 2005 au BRGM où elle suit plus particulièrement les questions relatives à la mise en place de la directive européenne pour les eaux souterraines.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34