banner-ombre-top
banner-ombre-left
Modélisation 3D du bassin de Paris intégrant les données pétrolières et les données de la carte géologique (2009). © BRGM

"Avec le RGF Pyrénées, le BRGM apporte une contribution majeure à la formation des futures élites de la géologie française"

12.03.2015
Interview de Didier Bonijoly, directeur adjoint des Géoressources au BRGM. Rassembler sur un même objet géologique des informations issues de différentes disciplines des géosciences, mutualiser les connaissances, avec ce premier chantier, le BRGM va apporter une contribution majeure à la formation des futures élites de la géologie française.

Quelle est la contribution du BRGM à la constitution des grandes infrastructures géologiques nationales ?

Le BRGM est  depuis plusieurs années l’initiateur des  grands programmes d’acquisition de  données géologiques et géophysiques sur le territoire national. Ces travaux ont vocation à renforcer le Référentiel géologique de la France, grande infrastructure qui vise  à fournir sur l’intégralité du territoire une information géologique en 3D, cohérente, harmonisée et à haute résolution. 2013 a été  marquée par une campagne d’acquisitions géophysiques héliportées couvrant la Guadeloupe et la Martinique, en attendant La Réunion, programmée en 2014. Ces nouvelles acquisitions ont pour finalité d’apporter des  connaissances nouvelles sur la nature du sous-sol, valorisables ensuite par les différents acteurs impliqués dans les domaines de l’eau, des risques naturels, des matériaux et autres problématiques locales.

Un premier chantier RGF est d'ores et déjà lancé...

La mise en œuvre grandeur nature des concepts du Référentiel géologique de la France a été engagée dans les Pyrénées. L’une des grandes innovations de ce qui doit devenir, à terme, une plateforme collaborative de stockage, de capitalisation et de restitution de données, est  de rassembler sur un même objet géologique des informations issues de différentes disciplines des  géosciences et donc de mutualiser les connaissances. Avec ce premier chantier, le BRGM va apporter une contribution majeure à la formation des futures élites de la géologie française, en donnant au CNRS et aux universités la possibilité unique de mettre des étudiants de divers horizons et spécialités sur un même terrain, en France.

Quelles sont les autres perspectives de l'activité "géologie" du BRGM ?

Nous sommes partie prenante de GeoMol, un nouveau projet transnational d’évaluation des ressources naturelles dans les bassins d’avant-chaîne alpins. Ceux-ci présentent  en effet de  nombreuses potentialités, notamment géothermiques, ainsi que pour le stockage d’énergies renouvelables, gaz, ou CO2. GeoMol fournira un modèle géologique tridimensionnel, harmonisé à l’échelle des pays partenaires, Allemagne, Autriche, France, Italie, Slovénie et Suisse. Nous poursuivons également le développement de nouveaux outils (GeoModeller™) pour améliorer les performances de nos modèles géologiques 3D. À partir de modèles géologiques complexes, nous calculons leurs effets sur les propriétés physiques des roches puis confrontons ces résultats aux mesures de terrain (modèles inverses). La convergence optimale est obtenue après de nombreuses itérations réalisées automatiquement.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34