banner-ombre-top
banner-ombre-left
Une centrale électrique au charbon. Un projet de captage et de stockage de CO2 y est envisagé (Nordjyllandsvaerket, Danemark). © Vattenfall

La place du stockage d’énergies dans la transition énergétique

Du 06 au 07 Octobre 2015 - Paris - Colloque
Le BRGM participe au colloque "La place du stockage d’énergies dans la transition énergétique : enjeux pour les filières industrielles" qui se déroulera à Paris les 6 et 7 octobre 2015. Cette journée a reçu le label COP21.

Dans le cadre de la 21ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), le BRGM participe au colloque "La place du stockage d’énergies dans la transition énergétique : enjeux pour les filières industrielles" de l'ATEE (Association Technique Energie Environnement).

Ce colloque présentera un panorama des actions menées en France, au Royaume-Uni, en Allemagne ainsi que celles soutenues par la Commission européenne.

Seront également abordés les modèles d’affaire, les technologies et filières performantes et émergentes ainis que les freins qui restent à lever pour assurer leur développement aux horizons de la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie).

Le BRGM intervient dans le cadre de deux tables rondes

7 octobre, 11h - Le stockage d’électricité de masse

Les STEP représentent au aujourd’hui en France et dans le monde plus de 99% des capacités de stockage d’électricité (et 5 GW de capacités installées en France). Leur potentiel est-il cependant limité compte tenu d’un environnement complexe ? Quel est-il et quels sont les freins à lever dans l’hexagone ? Quelles nouvelles technologies, dont marine, seraient pertinentes ? Les CAES ont-ils toujours un avenir ?

Avec la participation de : Pascal Audigane, Project Manager in CO2 Storage, BRGM, Pierre Lagandré, Consultant (MGH, AGNES), Olivier Teller, Product Director, Alstom Renewable Power, Jean-Marc Roudergues, RTE, et un représentant d’EDF Production

7 octobre, 15h45 - Le stockage thermique et le "Power to heat"

Le stockage thermique englobe de nombreuses technologies : ballon d’eau chaude sanitaire cumulant 10 GW de capacités installées, stockage de masse intersaisonnier via la géothermie profonde, stockage distribué sur les réseaux de chaleur et de froid. Il peut se déployer dans la perspective d’une valorisation des sources d’énergies (électrique, thermique,...) bon marché comme dans le cas du "power to heat". Une étude sera lancée d’ici fin 2015 avec quelques industriels du secteur et l’ADEME pour en quantifier le potentiel et en définir les pistes les plus prometteuses. Garantissent-elles la rentabilité des projets de stockages de chaleur ou de froid ?

Avec la participation de : Jean-François Fourmigué, CEA, Louis-Marie Leleuch, Responsable veille et innovation technologie, CPCU, Hervé Lesueur, Storage and Deep Geological Settings Unit, BRGM.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34