banner-ombre-top
banner-ombre-left
Les falaises et grottes de Meschers-sur-Gironde (Charente-Maritime, 2007). © BRGM - Nicolas Charles

Séisme du 28 avril 2016 en Charente-Maritime

28.04.2016
Un séisme d’une magnitude de 5,2 est survenu le jeudi 28 avril 2016 à 8h46 en Charente-Maritime, entre La Rochelle et Rochefort. Il a été largement ressenti dans la partie ouest du pays.

Un important séisme a eu lieu le jeudi 28 avril 2016 à 8h46 entre l’agglomération de La Rochelle et celle de Rochefort. Sans doute relativement profond, ce séisme a atteint une magnitude locale de 5,2 (source CEA/LDG). Il a été largement ressenti dans la région épicentrale mais aussi dans toute la partie ouest du pays. A 16h30, aucun dégât notable n’était à déplorer hormis quelques fissures dans des bâtiments autour de l’épicentre.

Carte d'intensité internet du séisme du 28 avril 2016 (basée sur 1506 témoignages) établie par le BCSF (www.franceseisme.fr).

Carte d'intensité internet du séisme du 28 avril 2016 (basée sur 1506 témoignages) établie par le BCSF (www.franceseisme.fr).

Importance du séisme

Ce séisme fait partie des plus importants enregistrés en France métropolitaine depuis une vingtaine d’années. C’est le séisme le plus important sur la partie ouest du pays depuis celui d’Oléron en 1972. Sa magnitude est comparable au séisme de Barcelonnette de 2014 ou à celui d’Annecy du 15 juillet 1996.

Depuis 1962, on compte seulement une dizaine d’événements de magnitude équivalente ou supérieure enregistrés en France métropolitaine.

Contexte régional

Localisation de l’épicentre du séisme du 28 avril 2016 au regard du nouveau zonage sismique de la France.

Localisation de l’épicentre du séisme du 28 avril 2016 au regard du nouveau zonage sismique de la France.

Ce séisme se trouve en zone de sismicité modérée dans l’actuel zonage sismique de la France, en vigueur depuis 2011.

L’activité sismique est connue dans cette région. Un séisme important a par exemple touché la région d’Angoulême en 1935 (voir la fiche associée sur le site SisFrance).

Des failles potentiellement actives, orientées Nord-Ouest – Sud-Est, sont recensées dans cette région. C’est sans doute l’une de ces failles dite du système d’Oléron qui est impliquée dans le séisme du 28 avril.

Localisation de l’épicentre du séisme du 28 avril 2016 dans le contexte géologique local.

Localisation de l’épicentre du séisme du 28 avril 2016 dans le contexte géologique local.

Possibilité de répliques

A 16h30 le 28 avril 2016, il n’est pas encore fait état de réplique majeure enregistrée. Cependant, l’histoire montre que la sismicité de la région s’organise sous forme de séquences localisées (Oléron par exemple). Ainsi des répliques à l’événement du 28 avril ne peuvent être exclues. A priori la magnitude de ces répliques devrait diminuer régulièrement. Toutefois l’occurrence d’un événement majeur, similaire aux plus importants séismes historiques répertoriés dans cette région, ne peut être écartée à ce stade.

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger la note d’information complète du 28 avril 2016

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34