logoprin

Deux scientifiques du BRGM reçoivent la Légion d’honneur

14.01.2019
Isabelle Czernichowski-Lauriol et Nathalie Dörfliger, respectivement spécialistes du stockage géologique du CO2 et de l’eau souterraine au BRGM, ont été promues chevaliers de la Légion d’honneur.

Le BRGM, service géologique national, a vu au 1er janvier 2019 deux de ses scientifiques recevoir la Légion d’honneur.

Réduction des émissions de CO2 et gestion de l’eau : deux enjeux environnementaux à l’honneur

Toutes deux promues au grade de chevalier, Isabelle Czernichowski-Lauriol et Nathalie Dörfliger ont été distinguées pour leur implication et leurs parcours exemplaires dans le domaine de la recherche et de l’innovation, sur des questions environnementales majeures.

Portrait d'Isabelle Czernichowski-Lauriol

Isabelle Czernichowski-Lauriol, désignée par le ministère de la Transition écologique et solidaire, est une spécialiste internationalement reconnue du stockage géologique du CO2. Pionnière en France à avoir mené des recherches sur cette nouvelle technologie prometteuse pour lutter contre le réchauffement climatique, elle a participé dès 1993 à de très nombreux projets de recherche européens et a été responsable du programme Captage et Stockage de CO2 de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) de 2010 à 2013. Elle a beaucoup œuvré pour la création et le rayonnement de l’association CO2GeoNet, réseau d'excellence européen sur le stockage géologique du CO2, dont elle est maintenant présidente émérite. Elle est coordinatrice du nœud français d’ECCSEL, l’infrastructure de recherche européenne sur le captage et stockage du CO2.

En 2007 elle a été décorée du Grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite, sur proposition du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. En 2015, le prix du CSLF (Carbon Sequestration Leadership Forum) lui a été remis à Riyad par le ministre saoudien du Pétrole et des Ressources Minérales et le secrétaire d’État à l’Énergie des États-Unis pour le projet « CGS Europe » qu’elle coordonnait. En 2018 elle a reçu un Marteau d’honneur de l’ENSG pour l’ensemble de sa carrière et son expertise mondiale sur le stockage de CO2.

Elle travaille au BRGM depuis 1984 où elle a commencé par préparer un doctorat en géosciences, après avoir obtenu le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie de Nancy (ENSG).

Portrait de Nathalie Dörfliger

Nathalie Dörfliger, désignée par le ministère de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation (MESRI), est experte dans le domaine de l’hydrogéologie, reconnue au niveau international et européen pour ses travaux en hydrogéologie karstique. Dès sa thèse réalisée à l’université de Neuchâtel en Suisse, elle a été introduite au niveau européen, en assurant le secrétariat scientifique d’une action COST (coopération européenne en science et technologie) concernant la gestion et la protection des aquifères karstiques. Après quelque 10 ans au BRGM en tant que chef de projet, avec des projets européen, ANR et avec des collectivités et agences de l’eau, concernant notamment l’hydrogéologie des aquifères côtiers en Méditerranée, elle prend des responsabilités de management, de l’unité à une direction, de l’hydrogéologie à l’environnement et écotechnologies, à Montpellier puis à Orléans.

De par ses nouvelles responsabilités, elle s’implique dans l’animation du groupe thématique Eau de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement AllEnvi, et co-assure la représentation de la France déléguée par le MESRI à AllEnvi au sein de l’Initiative Conjointe de Programmation sur les défis de l’eau. Elle contribue ainsi à l’orientation stratégique de la programmation de l’ANR (agence nationale de la recherche) et son alignement au niveau européen, en ayant soin de veiller à ce que les eaux souterraines, ressources invisibles, soient présentes dans les enjeux environnementaux adressés.

Elle est membre de groupes miroirs concernant ces actions européennes, IPC Défis de l’eau, mais aussi PRIMA sur la Méditerranée, reconnaissance de son expertise dans le domaine de la gestion des ressources en eau. Elle s’investit aussi au niveau international, ayant le souci d’assurer le lien entre sciences et politiques publiques dans le domaine de la gestion de l’eau, de porter à connaissance le savoir-faire français et du BRGM dans le domaine des sciences de l’eau. Elle participe aux Forum Mondial de l’Eau depuis 2012 à Marseille avec le Partenariat Français pour l’Eau, et depuis mi-2017 en assurant la présidence du comité national français du Programme International en Hydrologie de l’UNESCO.

La Légion d’honneur : la plus haute distinction nationale française

La Légion d’honneur est la plus haute distinction française et l’une des plus connues au monde. Depuis deux siècles, elle est remise au nom du Chef de l’Etat pour récompenser les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d’activité. Elle compte aujourd’hui 92 000 membres.

La promotion civile 2019 rassemble 402 personnes, illustres ou inconnues du grand public, réparties à parité exacte hommes-femmes entre 345 chevaliers, 42 officiers, 9 commandeurs, 4 grands officiers et 2 grand’croix. Spécialistes de la santé, forces de l’ordre, résistants, artistes, côtoient élus, entrepreneurs, chercheurs ou encore humanitaires.

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur cette promotion