banner-ombre-top
banner-ombre-left
Site pilote de stockage d’Otway (Australie) : puits d’extraction et installations de traitement et de compression du CO2 avant envoi vers le puits d’injection (2009). © BRGM - Olivier Bouc

Le stockage géologique du CO2 : qu’est-ce que c’est ?

28.02.2013
Dans le contexte du changement climatique, le stockage géologique du CO2 est une technique qui vise à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le dioxyde de carbone (CO2) issu de l'exploitation intensive des énergies fossiles depuis la révolution industrielle est le principal responsable du réchauffement climatique. Pour réduire ses émissions dans l'atmosphère, la technologie de stockage géologique du CO2 est en plein développement.

Capté au niveau des sources d’émissions industrielles, le CO2 est ensuite stocké, à l'abri de l'atmosphère, dans les couches géologiques profondes.

Il s'agit de remettre dans le sous-sol, sous forme de CO2, une partie du carbone qu'on y a extrait sous forme d'hydrocarbures ou de charbon.

3 types de stockage géologique du CO2

Le BRGM oriente ses travaux essentiellement vers 3 concepts de stockage :

  • dans les gisements d'hydrocarbures matures,
  • dans des aquifères profonds (salins),
  • dans les veines de charbon profondes inexploitées.

Stockage géologique

Captage, transport et stockage géologique du CO2. Dans les usines émettrices de CO2, le CO2 est capté par séparation des autres gaz pour être ensuite comprimé et transporté par pipeline ou bateau jusqu'au lieu de stockage géologique : des aquifères profonds, des gisements de pétrole ou de gaz en voie d'épuisement ou des veines de charbon non exploitées. © BRGM - BLCom

Découvrir l’animation sur la capture et le stockage géologique du CO2

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34