banner-ombre-top
banner-ombre-left
Une centrale électrique au charbon. Un projet de captage et de stockage de CO2 y est envisagé (Nordjyllandsvaerket, Danemark). © Vattenfall

Le BRGM, acteur clé dans le stockage du CO2

28.02.2013
Le BRGM joue un rôle clé dans les recherches sur le stockage géologique du CO2, en particulier dans les aquifères profonds. Cette technique vise à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Depuis 1993, le BRGM contribue activement aux travaux de recherche menés en France, en Europe et dans le monde sur le stockage géologique du CO2, en particulier dans les aquifères profonds.

Objectif : stocker le CO2 dans le sous-sol afin de diminuer les émissions de ce gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Inventorier les capacités de stockage et assurer la sécurité

Les travaux de recherche du BRGM dans le domaine du stockage du CO2 se concentrent sur deux axes principaux :

  • l’inventaire des capacités et la cartographie des formations géologiques favorables au stockage du CO2,
  • les critères de sécurité et le comportement des stockages (modélisation des interactions du CO2 avec le ciment des puits et les roches, monitoring, évaluation des contre-mesures en cas de comportement anormal d’un stockage).

Le BRGM poursuit son implication dans les démonstrateurs aux côtés de partenaires industriels et académiques.

Il fournit un appui aux politiques publiques pour la mise en place et la réglementation de cette technique, appelée à prendre une part grandissante dans la réduction des émissions de CO2.

Le BRGM actif dans les réseaux nationaux et internationaux

Le BRGM participe activement aux réseaux scientifiques européens sur le stockage géologique du CO2 : CO2GeoNet, CGS Europe, ZEP (Zero Emission Platform), EERA (European Energy Research Alliance).

Il assure avec IFP Energies nouvelles le secrétariat du Club CO2 français créé à l'initiative de l'ADEME.

Il intervient à titre d'expert ou de représentant de la France dans diverses instances internationales :

  • Programme Gaz à Effet de Serre de l'Agence Internationale de l'Energie (IEA-GHG),
  • Carbon Sequestration Leadership Forum (CSLF),
  • Groupe Scientifique de la Convention de Londres.

Le BRGM a contribué à la relecture des rapports du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) sur le captage et le stockage du CO2 (IPCC-SRCCS) et sur les changements climatiques (4e rapport d'évaluation).

GEODENERGIES, un groupement d’intérêt scientifique pour le développement des énergies décarbonées

GEODENERGIES (Géotechnologies pour décarboner les énergies) est porté par le BRGM, avec 12 entreprises, 6 autres établissements publics de recherche et 2 pôles de compétitivité.

Ce groupement d'intérêt scientifique (GIS) a pour ambition de favoriser l’émergence de trois filières consacrées à l'exploitation et à la gestion durable des ressources du sous-sol au service des énergies sans carbone : le stockage de CO2, le stockage d'énergie et la géothermie.

Lire le communiqué de presse sur GEODENERGIES

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34